André Rousselet, de la politique à la communication

Le 29/05/2016 à 19:49 par Frédéric Roy

André Rousselet, fondateur de Canal+ et propriétaire du groupe de taxis G7, est mort dimanche après-midi à son domicile parisien, à l'âge de 93 ans, a-t-on appris auprès de sa famille.  André Rousselet avait également été un intime du président François Mitterrand, dont il avait accompagné la trajectoire pendant 40 ans et dont il fut l'exécuteur testamentaire. Fondateur de Canal+ en 1984, André Rousselet avait abandonné dix ans plus tard son fauteuil de PDG pour protester contre la prise de contrôle de la chaîne cryptée par un pacte d'actionnaires conclu entre Havas, la Compagnie générale des eaux et la Société générale. Il en avait rendu directement responsable Edouard Balladur, alors premier ministre. André Rousselet s'était également lancé dans la presse écrite, avec un hebdomadaire, Sports Magazine (1976), qui avait vite cessé sa parution, puis un quotidien, InfoMatin (1994), qui avait fermé dès 1996. Le président François Hollande a rendu hommage dans un communiqué à André Rousselet, décédé dimanche, "un homme de fidélité (qui) avait suivi et servi François Mitterrand", Manuel Valls saluant dans un tweet "un entrepreneur de gauche". "André Rousselet était un homme de fidélité. Il avait suivi et servi François Mitterrand", dont il fut le directeur de cabinet après son élection à la présidence, écrit M. Hollande dans un communiqué transmis par l'Élysée. "Il était un des rares à pouvoir s'enorgueillir de son amitié." À 93 ans, André Rousselet avait publié ses mémoires avec la complicité de Philippe Kieffer et Marie-Eve Chamard. Un livre intitulé ironiquement : "À mi-parcours".

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°59-Juin-Juillet 2017

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire