IA Revolution, Futur des médias

Le 30/08/2017 à 16:04 par Frédéric Roy

C’est LE sujet qui déchaîne les passions : depuis quelques mois, l’IA est sur toutes les lèvres. Pour les médias, elle vient avec son lot de promesses et de… nouveaux défis.

La tribune d’Eric SCHERER, directeur de l’Innovation et de la Prospective de France Télévisions

Algorithmes, deep learning, chatbots… Vous avez forcément entendu ces derniers mois émerger un étrange lexique chargé d’anglicismes, convoquant un imaginaire de science-fiction à base de machines et de robots. Si vous croyez avoir affaire à une énième tendance éphémère et ses buzzwords à vite oublier, détrompez-vous. Ces mots, ce sont ceux de l’intelligence artificielle (IA). Et l’IA est là pour durer.
Aucune autre technologie avant elle n’était parvenue à s’imposer aussi vite dans notre quotidien. Et si la borne Alexa d’Amazon n’a peut-être pas encore trouvé sa place dans votre salon, l’IA est déjà partout autour de vous : avec le marketing programmatique, elle décide des publicités que vous voyez ; avec les algorithmes de recommandation, elle vous conseille des contenus sur mesure ; avec les technologies «speech to text», elle génère des sous-titres sur vos vidéos.
En très peu de temps, l’IA a conquis tous les pixels de nos écrans, et comme d’habitude, les médias sont en première ligne de cette nouvelle révolution. Dans les salles de rédaction, elle est arrivée comme une tornade pour bouleverser tous les maillons de la chaîne de valeur des contenus. Le New York Times l’a déjà adoptée pour modérer les commentaires sur son site, l’agence Associated Press a automatisé la rédaction de certaines dépêches et le quotidien suisse Le Temps a créé Zombie, une IA qui valorise ses contenus evergreen.
Comme eux, c’est dès aujourd’hui qu’il nous faut plancher sur la meilleure façon d’associer l’homme à la machine pour proposer des médias augmentés, dopés aux algorithmes, plus riches, moins faillibles. Pour cela, un défi essentiel est à relever : celui de la donnée, qu’il nous faut collecter, trier et exploiter. Pour mieux connaître notre audience sans porter atteinte à sa vie privée. Pour la guider sans l’enfermer dans une bulle filtrante. Pour proposer une expérience toujours plus qualitative, en respectant des engagements de sécurité, de transparence et d’éthique. Le voilà, le vrai défi ! 

PAROLE DE PUBFocus expert / Yann CHATELLIER, responsable innovation de FranceTV Publicité

Chez FranceTV Publicité nous sommes convaincus que l’IA est une brique essentielle dans le renouveau de la publicité et ce pour une bonne raison : L’IA va transformer l’expérience de la publicité !
D’abord dans le ciblage des messages publicitaires. L’IA nous connait et va apprendre à nous connaitre de mieux en mieux et cela va permettre un ciblage plus pertinent. Et une publicité mieux adressée est une publicité mieux acceptée.
Ensuite, l’IA va jouer un rôle majeur dans ce que l’on appelle le DCO (Dynamic Creative Optimization). Les spots de pub pourront être automatiquement modifiés en fonction de l’audience ou du contexte de diffusion.
Mais sans doute le plus grand intérêt de l’IA est qu’elle peut interagir avec son audience de façon quasi naturelle, en témoigne la multiplication des chatbots ou des assistants vocaux. L’enjeu pour les marques et les médias sera d’intégrer cette révolution dans l’expérience publicitaire car il faut s’en convaincre, demain nous parlerons à notre pub… et elle nous répondra !

Use case / Résumés à la carte
Les « Résumés à la carte » c’est un player intelligent qui sélectionne les moments forts des matches de tennis de Roland-Garros dans un temps choisi par l’internaute (2, 5 ou 10 minutes). Le dispositif repose sur une intelligence artificielle qui analyse le match et détermine les temps morts pour proposer automatiquement de nouveaux contenus inédits épurés.
France Télévisions dispose du plus grand catalogue de contenus sport accessible gratuitement. La consommation des évènements sport se fait majoritairement en live. Avec les résumés à la carte France Télévisions et FranceTV Publicité veulent réinventer l’expérience replay du sport en offrant de nouvelles possibilités aux internautes et un nouvel espace pour nos annonceurs.

LE CHIFFRE DU MOIS
95% d’agrément sur le service résumés à la carte (1).
2/3 des sondés trouvent que le partenariat est innovant, original et donne une image positive à la marque partenaire.
[Source : iligo pour FranceTV Publicité, juin 2017. (1) Requête : le service est-il une bonne idée ?]

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°62-Novembre 2017

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire