LES PROMESSES DE LA RÉALITÉ AUGMENTÉE

Le 10/10/2017 à 18:15 par Emilie Lagarde

La réalité augmentée est l’objet de nombreuses annonces en cette rentrée. Simple coup de com ? Plutôt l’affirmation d’une tendance dont on mesure peu l’ampleur.

LA TRIBUNE D’ERIC SCHERER

Directeur de l’Innovation et de la Prospective de France Télévisions

Contrairement à la réalité virtuelle qui nous coupe du réel, via un casque opaque, les casques ou lunettes semi-transparentes de réalité augmentée l’enrichissent via l’affichage d’informations et d’images en 2D ou 3D.

La guerre autour de cette nouvelle technologie de l’immersion est déclarée: Google, Apple, Facebook, Intel, le chinois Baidu mènent la danse, mais Microsoft est probablement leader aujourd’hui avec Hololens dont le produit est déjà commercialisé. Ces géants devront surveiller les tentatives d’outsiders qui prétendent à une belle part de ce marché prometteur, comme les start-up Magic Leap, Meta, ou Blippar.

Les investisseurs sont donc au rendez-vous car il est probable que nos enfants vont grandir avec cette nouvelle interface qui va remplacer tous les écrans.

L’heure est à la démocratisation. Snapchat a déjà ouvert la voie, avec ses filtres puis ses lunettes Spectacles et a fait entrer en douceur la jeune génération dans une réalité mixte. Les cas d’usage ne manqueront pas de se multiplier dans des domaines aussi variés que l’e-commerce, l’industrie, le tourisme ou l’éducation… Dans les médias, tout reste à inventer en termes de nouvelles écritures et d’expérience.

Créatifs, à bon entendeur…

PAROLE DE PUB 

/ FOCUS EXPERT / Yann CHATELLIER

Responsable Innovation de FranceTV Publicité

L’apparition de l’« AR » (augmented reality) dans le jargon média ne facilite pas la tâche des marques et des médias qui, déjà, s’interrogent sur une exploitation efficace de la « VR » (virtual reality). Alors la grande question revient de plus en plus, faut-il se lancer dans la VR ou dans l’AR ? Et la réponse n’est, bien sûr, pas aussi tranchée. La VR propose une expérience immersive qui fait déjà le bonheur de l’industrie du jeu vidéo et qui ouvre un fantastique champ des possibles pour les médias qui s’y engouffrent de plus en plus. Seul bémol, un coût d’équipement pour le grand public encore élevé mais la technologie s’améliorant cette barrière se réduit rapidement.

L’AR, quant à elle, propose d’enrichir du contenu en temps réel. Les applications pour les marques sont infinies. Peu de coûts à prévoir, la prochaine version d’IOS11 permettra d’accéder nativement à l’AR, reste à prévoir de la créativité pour enrichir le réel avec des services originaux. La VR et l’AR ne s’opposent pas mais se complètent en proposant des expériences nouvelles et pertinentes qui, à n’en pas douter, vont transformer notre perception de la réalité.

/ UNE CASE / L’APPLI RG VR PAR FRANCETV SPORT

Pour accompagner l’évènement Roland-Garros, France Télévisions a lancé en partenariat avec la Fédération Française de Tennis, Samsung et la startup livelike VR une application de réalité virtuelle offrant la possibilité aux utilisateurs de vivre une expérience immersive inédite. En effet ce dispositif proposait d’accéder à une loge VIP virtuelle pour suivre la compétition. Cette loge virtuelle permettait d’accéder en live à tous les courts et également de suivre les matchs via des caméras 360° pour ne rien manquer des échanges. D’autres contenus en VR étaient également disponibles, du brand content VR avec Samsung ou encore une boutique virtuelle.

LES CHIFFRES DU MOIS

28K TÉLÉCHARGEMENTS DE L’APPLI RG VR pendant la quinzaine de Roland-Garros

23MN PASSÉES EN MOYENNE sur l’appli

RG VR a été élue « MEILLEURE APPLICATION MEDIA » dans le cadre du Grand Prix des Médias, CB News 2017

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°62-Novembre 2017

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire