ComTech : Kingcom lance le #HighPerformingPR

Le 12/06/2018 à 11:33 par Amelle Nebia

Pascale Azria, directrice générale et associée de Kingcom et présidente du Syntec Conseil en Relations Publics, ouvre une nouvelle ère pour les agences PR en plaçant la data et l'intelligence artificielle au cœur de son écosystème. Un positionnement assumé "ComTech" vers la mesure de la performance.

Que recouvre concrètement ce mouvement #HighPerformingPR ?

Pascale Azria : "Nous sommes plus que jamais dans l’ère des PR ! Les annonceurs délaissent le paid media au profit du earned. P&G a par exemple décidé de réduire son budget publicitaire digital de 40%. Preuve en est les dernières éditions des différents prix internationaux du métier et notamment des derniers Cannes Lions où plus aucun case study ne peut gagner s'il n’intègre pas de l’influence et du earn média. L'efficacité des PR doit être réelle et mesurable. Le mythe des RP qui ne se mesurent pas est bel et bien tombé. Aux Etats-Unis par exemple, un dollar investi en influence génère jusqu'à 6 dollars d'impact. A l'agence, nous obtenons un ratio de 1 sur trois en moyenne. C’est dans ce contexte que l'agence s'est réinventée pour devenir la première agence data drivée, réputation et business orientée. La data et l’intelligence artificielle sont désormais au coeur de notre stratégie et de notre méthodologie. Nous nous engageons via notre nouvelle signature : Kingcom #HighPerformingPR".

Avez-vous un exemple mis en place par l'agence pour illustrer vos propos ?

Pascale Azria : "Pour Seb en 2016, nous avons initié des campagnes, en direction des associations de consommateurs et des influenceurs, sur la réparabilité des produits. La marque garantit, sur une période de 10 ans, que ses produits peuvent être réparés. Il s'agissait de médiatiser la démarche responsable d'un acteur industriel. Le mot "réparabilité", que nous avons propulsé avec les équipes de Seb, a généré 400% de requêtes additionnelles sur Google et des pics de traffic sur tous les points de contacts digitaux. Seb a mesuré huits points d'intention d'achats supplémentaires suite à ces campagnes et a également gagné en considération (brand equity). Un impact multiplié par trois. Seb a décidé, dans un second temps, d'apposer le logo "Réparable 10 ans" sur ses produits".

Deux robots, Koko et Kookie, ont rejoint l'équipe. Quelles sont leurs missions ?

Pascale Azria " Ce sont deux robots "veilleurs" développés spécifiquement pour l'agence en partenariat avec Benoît Raphael de Flint. Ils ont été élevés par les collaborateurs réunis en collectif. Grâce à l’intelligence artificielle et au coaching de leurs formateurs Isadora et Sarah, ils produisent deux newsletters personnalisées : l’une sur « performance et data » par Koko et « food et data », le thème de Kookie [ndlr : l'agence prépare la cinquième édition de son événement Food is social en novembre prochain]. Proposée dans un premier temps à ses clients, l’inscription à ces newsletters sera bientôt disponible sur le site de l’agence. Ils deviennent chaque jour meilleurs et nous remontent des informations que nous n'aurions jamais trouvées sans eux !".

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°70-Octobre 2018

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire