Ipanema signe la troisième édition du festival de la bande-annonce

Le 07/11/2017 à 10:29 par Amelle Nebia

En partenariat avec le CNC, le festival de la bande annonce, le "B.A-B.A" propose pour sa troisième édition, et met à l’honneur, André Bourvil. La bande-annonce, un genre entre marketing et 7e art, n’est plus conçue par le réalisateur, mais par une société spécialisée choisie par le distributeur. "Effrayer, émouvoir ou amuser en moins d’une minute, c’est le défi de la bande-annonce d’un film", explique Lucas Masson, monteur et créateur de bandes-annonces, "c’est un métier où l’on est sans cesse confronté au syndrome de la page blanche. J’ai pour cela une méthode assez rigoureuse : je regarde le film en tant que spectateur une première fois, et ensuite je dérushe le film plan par plan, dialogue par dialogue".

Aux Etats-Unis, une bande-annonce moyenne coûte entre 60 000 et 100 000 dollars, mais la facture peut parfois grimper jusqu’à un million de dollars pour une grosse production. Si tarifs sont inférieurs en Europe, une tendance se confirme : les sorties de films étant de plus en plus nombreuses, la durée des bandes-annonces se réduit (deux minutes et demie au maximum). "C’est en travaillant sur son identité territoriale que nous avons eu l’idée de lier plus fortement la marque Bois-d’Arcy et le cinéma. Nous avons conçu ce festival autour de deux lignes directrices : exploiter un angle peu connu et pourtant majeur du cinéma tout en rassemblant un large public. La bande-annonce s’est imposée rapidement" explique Maxime Hürstel, directeur associé de l’agence Ipanema. En effet, Bois-d’Arcy cultive depuis longtemps des liens étroits avec le cinéma. Dès 1969, à l’initiative d’André Malraux, la ville accueille les archives du CNC, au sein de la Bibliothèque des archives françaises du film. Celle-ci collecte, conserve, traite et diffuse la documentation papier permettant de renseigner et d’identifier les collections devant être décrites et analysées. La Ville de Bois d’Arcy programme tout au long de l’année une actualité cinématographique dense : le festival international du fil très court, le cin’été avec l’ouverture du cinéma en juillet, la diffusion de film en plein air en partenariat avec le département dans le cadre des « Yvelines font leur cinéma » et des projections privées de films anciens au sein même des Archives du Film.

Programme

Samedi 18 novembre à 20h00 : diffusion d’une sélection de bandes-annonces inédites, soirée animée par Vincent Perrot avec la participation de Lucas Masson, créateur de bandes-annonces

Dimanche 19 novembre à 16h00 : diffusion de bande annonces pour le jeune public.

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°62-Novembre 2017

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire