Jacques-Olivier Broner fait du Raffut

Le 30/09/2014 à 18:58 par Carole Soussan

Les 13 membres du Raffut viennent de porter Jacques-Olivier Broner à la tête de leur club des créateurs d’événements grand public. Fondateur de Rouge (désormais intégré au groupe Le PublicSystèmeHopscotch), il succède à Thomas Deloubrière, directeur associé de Double 2. Pas d’inquiétude pour le prochain évènement : «Nous avons plus de légitimité auprès des annonceurs, mais pas moins d’impertinence. Le Raffut est là pour faire bouger les lignes de la communication et démontrer que la créativité est de notre côté » affirme le nouveau boss. Qui n’est d’ailleurs pas en territoire inconnu, il a déjà présidé le club en 2011-2012 dont il est un des membres fondateurs « La mode est aux présidents qui essaient de revenir et sur ce point (comme sur d’autres), le Raffut a pris de l’avance… ». Rappelons que, chaque année, le club décerne le Prix Raffut, déjà attribué à M6 Mobile/Double 2 en 2011, Ikea/Ubi Bene en 2012, Red Bull Stratos en 2013 et Adidas/Ubi Bene en 2014.

Quid du marché de l’évènementiel ?

Par ailleurs, l’Anaé vient de dresser son état des lieux du marché de l’évènement. Quelques chiffres : 76% des agences sont systématiquement mises en compétition ; la part du new biz dans la marge brute des agences est de 7%. En cette rentrée 2014, les agences restent prudentes quant à l’environnement économique global qui impacte leur business de manière significative. Les agences qui ont répondu à l’enquête ont une appréciation du marché évaluée à 5,5 /10 et une estimation moyenne de leur propre business à 5,2/10. Bien que les négociations avec les clients soient encore considérées comme difficiles (évaluées à 3,8/10 -1 étant l’évaluation la plus dure-). Les agences de l’Anaé sont 51% à avoir procédé à des recrutements depuis mars et ces emplois sont dans 62% des cas des créations de postes. 46% des répondants pensent encore recruter dans les 6 prochains mois. En termes de typologie d'événements, le baromètre laisse apparaître en pôle position les événements internes qui devancent les activités de communication externe ; les événements grand public sont sur la 3ème marche du podium devant l'incentive. Sur le plan des destinations (hors France), l’Europe concentre 50 % des destinations dans lesquelles les agences ont réalisé leurs trois plus grosses opérations avec en tête l’Espagne, l’Italie et la Grèce. Ce sont les groupes de 300 à 900 participants qui concentrent la plus importante part des opérations (42%). Enfin, signe d'optimisme, les agences de l'Anaé ayant répondu investissent à 80% d'entre elles dans des activités connexes et complémentaires à l'événement dans des secteurs comme les activités digitales, la création d’événements propriétaires et le marketing des services.

Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°71-Novembre 2018

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire