Loft : la nouvelle offre hors les murs de Publicis Conseil

Le 05/07/2016 à 14:54 par Amelle Nebia

Publicis Conseil dévoile son offre Loft. Renault, BNP Paribas ou encore Garnier l'ont testée. Une offre agile pour un autre brand content. Décryptage avec Valérie Hénaff, présidente de Publicis Conseil et son équipe.

C'est au fond d'une cour, dans le 10ème arrondissement de Paris, que le premier loft a inauguré la nouvelle offre de Publicis Conseil. "Loft, c'est un lieu, une marque et des créatifs qui réfléchissent pendant un mois sur des insights " explique Valérie Hénaff, présidente de Publicis Conseil, "Dans brand content il y a brand ! Le Loft est un lieu agile, ouvert et always-on où s'entremêlent brand culture et pop culture. Un laboratoire où une quinzaine de créatifs de l'agence et différents experts du récit produisent des contenus, imaginent des services pour la marque". Tous phosphorent sur un même sujet, au même moment. " Le client est chez lui et passe tous les jours pour valider ou pas les idées qui émergent. Chaque Loft est dédié à une marque. Nous avons inauguré cette offre avec Renault en janvier dernier ici dans le 10ème arrondissement. BNP Paribas a désormais le sien dans le quartier de la Bourse, tout comme Garnier qui "habite" un lieu à Aubervilliers" poursuit Valérie Hénaff. Si les 120 créatifs de l'agence tournent à tour de rôle dans les différents lofts, d'autres talents sont recrutés pour des missions ponctuelles et souvent très pointues : scénaristes, illustrateurs, youtubeurs, snapeurs, journalistes, vineurs etc...Une offre hors les murs (de Publicis) avec un tempo très nouveau. Sans charettes, ni réunions formelles, des prises de décisions ultra-rapides. Un studio intégré permet des prises de vues et des tournages en mode express. Enfin, les retours du service juridique de Publicis se fait en temps réel.  "En 36 heures, nous sommes capables de délivrer des contenus inédits et validés. Le tout en 5 langues" précise encore Valérie Hénaff. Un brand content moins statutaire et cloisonné. De dizaines de concepts naissent tous les jours dans ces lieux.

Quels contenus ?

Les briefs suivent trois temporalités de prises de parole. Le "timeless" pour des contenus destinés à durer dans le temps, le "timely predictable" qui suit un calendrier connu des grands événements (ndlr : le hug day, la fête des mères etc.) et le "timely unpredictable" pour ce qui fait l'actualité (ndlr : la pénurie d'essence par exemple). "Pour les trois premiers lofts, les insights étaient très concis" expliquent de concert Patrick Lara, directeur général et Eric Forest, directeur général adjoint,"l'innovation et l'électrique pour Renault, les jeunes pour BNP Paribas et l'amplification digitale et les lancements de produits pour Garnier".

Quelles productions ?

L'idée une fois validée, peut se matéraliser en prints, films, animations, objets etc. Pour Renault par exemple, à partir du brief "une voiture électrique ne fait pas du bruit", le loft a produit un film. La qualité est celle d'une copie TV, le coût en moins. Pour le hug day (la journée des câlins), les lofteurs (ndlr : ils n'ont pas de noms en réalité) ont imaginé, avec un Fablab voisin, un tee-shirt qui produit de l'énergie. Un film viral a fait le reste.Toujours pour Renault, à l'occasion du premier Formula E (course électrique) qui s'est déroulé le 23 avril dernier à Paris, un film a été produit avec le spécialiste français du lightpainting. Le film, tourné en deux nuits, a été vu 200 000 fois avant le grand prix. Lors de la pénurie d'essence , des prints pour Zoé ont été produits "En France, on n'a pas de pétrole, mais on a des Zoé", "Les Zoénautes n'on jamais été aussi autonomes" etc. "Nous allons chercher de nouvelles audiences" continue Valérie Hénaff, "ceux qui ne s'intéressent pas forcément à l'automobile, mais qui sont sensibles aux usages, à la mobilité". Pour BNP Paribas, l'une des idées était de revoir les contenus du site dédié GUVE pour Guide Ultime de la Vie Etudiante. Un site dédié aux jeunes, crée il ya trois ans, et dont le contenu était sous-traité à une agence. Un loft très "journalistique" a été crée pour mettre à plat le ressort narratif, avec des plumes de Vice ou de Konbini. Une trentaine d'articles et contenus interactifs ont été produits davantage en phase avec le claim "la banque d'un monde qui change". Des entrées comme "s'ouvrir au monde", "se construire" "se lancer" ont été crées. La partie concernant les "métiers du futur" par exemple relève du pur journalisme. Un snapeur (spécialiste de Snapchat) va bientôt visiter une dizaine de campus pour alimenter GUVE. 

Enfin, la méthode Loft, inspire déjà d'autres pays de la galaxie Publicis. L'Inde est en ce moment en train d'aménager ses propres lieux.


Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°70-Octobre 2018

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire