Shalimar : les dessous du tournage

Le 27/08/2013 à 17:15 par Carole Soussan

Six minutes contant la légende de Shalimar investissent aujourd'hui petit écran et digital. Guerlain y parle d'amour avec Bruno Aveillan.

Après le succès rencontré par son film «La Petite Robe Noire», Guerlain ajoute un nouvel opus à sa saga publicitaire. Il est dédié à l’un de ses grands classiques, Shalimar, et promet de révéler la légende du jus avec un film de six minutes - et plusieurs déclinaisons - qui annonce «la plus belle histoire de tous les temps».

La fragrance, conçue en 1921 par Jacques Guerlain, s’offre ici une cure de jouvence dans les eaux de l'Himalaya. C’est le réalisateur Bruno Aveillan (Quad Production) qui est derrière la caméra, déjà à l’origine de nombreux spots comme « La Foule pour Perrier », de films Orange réalisés aux côtés de Martin Scorcese, Wong Kar-Wai et Oliver Stone ou encore du premier spot publicitaire de Louis Vuitton, en 2008, « Where will life take you ».

Le tournage du conte de Shalimar est presque à l’aune d’un véritable long métrage. Il a amené une équipe de plus de cent personnes à sillonner l’Inde : Jaïpur pour son fort de Jaigarth et Mawta Lake, Udaïpur pour Badi Lake, ses montagnes et une réserve de poussière de marbre blanc donnant l’illusion de la neige, l’Himalaya pour ses sources où 6000 litres d’eau ont été prélevées et portées à dos d’éléphant et le Taj Mahal à Agra. Guerlain présente d’ailleurs le spot comme un véritable film et le buzz commence déjà à faire effet.

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°62-Novembre 2017

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire