HandsAway invite à agir contre les agressions sexistes avec TBWA\Paris

Le 25/01/2018 à 18:06 par Amelle Nebia

Ce sont de vrais-faux sexes masculins en action. De petites choses à terre très énervées - et très mal élevées - que les femmes harcelées aimeraient bien écraser sous leurs pieds. Si on comprend très vite le sujet, on ne comprend pas qui se cache derrière ce film qui, on l'espère, passera la censure. La start-up HandsAway permet, grâce à une application de signaler un comportement masculin dangereux et se faire aider par un "street angel", poursuit son combat avec un film signé TBWA\Paris et réalisé par Bishop and Gruber. Comme dans la vraie vie, les femmes décrivent la violence ordinaire de scènes du quotidien. Lancée il y a un peu plus d’un an, HandsAway permet aux femmes de témoigner sur leur quotidien et de collecter ces données (quasiment inexistantes aujourd’hui) pour impliquer l’opinion publique. L’application permet, en cas de danger, de décrire une agression sexiste dont les femmes sont victimes ou témoins. Le réseau des street angels compte 10 000 membres. La start-up est soutenue par la région Ile-de-France, la Ratp, la Sncf et la Mairie de Paris. HandsAway appelle à continuer à "dénoncer les agissements de cette minorité d'hommes, dont sont victimes une majorité de femmes". 82% des femmes ont subi un harcèlement de rue avant l'âge de 17 ans.

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°67-Mai 2018

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire