José Papa : ''Nous voulons que les Cannes Lions restent le ''benchmark'' absolu de la créativité mondiale''

Le 30/01/2018 à 18:04 par Anne-Lise Carlo

Un festival ramené à cinq jours, 120 sous-catégories supprimées, une nouvelle politique tarifaire… Après les annonces de changements initiés par le festival Cannes Lions pour l’édition 2018, son directeur général répond à nos questions. Il sera présent ce soir à Paris au "French Lions Meeting" organisé par l’AACC.

- CB News : L’édition 2018 des Cannes Lions s’annonce différente. Avez-vous eu l’impression d’avoir fait ces changements sous la contrainte ?

- J.P. : L’édition 2017 a bien sûr marqué un moment important dans l’évolution du festival mais en réalité, nous avons entamé la refonte de notre éco-système depuis déjà l’an 2000, date à laquelle le brand content a fait son apparition dans la compétition. Ensuite, l’introduction des Lions Health, Innovation et Entertainement ont eux aussi été la démonstration du développement constant de notre structure. Le changement fait partie de l'ADN du Festival. Aujourd’hui, nous voulons que les Cannes Lions restent le “benchmark” absolu de la créativité mondiale. C’est pour cela que nous souhaitons revaloriser le fait d’obtenir un Lion à Cannes et que nous avons redessiné un festival plus rationalisé, plus concentré et plus accessible. Pour ma part, je suis arrivé en août 2016 et j’ai tendance à penser que je vis une période particulièrement excitante du festival. En replongeant dans les archives, j’ai vu les nombreuses fois dans le passé où la disparition de notre événement avait été prédite, à tort donc.

- CB News : Les critiques de grands groupes tels WPP ou Publicis ont été particulièrement fortes en 2017. Comment avez-vous procédé pour intégrer les réponses nécessaires ?

- J.P. : Je dois dire que l’annonce faite par Publicis m’a beaucoup surpris pendant le dernier festival. Mais depuis ces nombreux mois de travail et de concertation pendant lesquels nous avons rencontré les représentants de l’industrie créative, je suis rassuré sur le fait que l’industrie tout entière aime les Cannes Lions. Nous avons mis en place un comité consultatif et nous sommes ainsi allés à la rencontre des agences mais aussi des annonceurs comme Unilever et Procter & Gamble, des grands groupes médias et des plateformes. Nous avons mis en place des ateliers avec des directeurs de création. Nous avons écouté toutes leurs remarques car nous ne sommes utiles à la communauté créative mondiale que si nous sommes capables de suivre et d'anticiper les évolutions de l'industrie.

- CB News : Les Cannes Lions envisagent-ils d’aller encore plus loin en 2019 ?

- J.P. : Il est encore trop tôt pour affirmer comment le Festival évoluera pour l’édition 2019, mais la nouvelle architecture dessinée pour les prix (autour des sept catégories Reach, Communications, Craft, Experience, Innovation, Impact and Good) a été conçue pour faciliter l'ajustement et l’éventuel retrait de Lions dans la compétition. Nous expérimentons chaque année, et les apprentissages de chaque Festival influencent les décisions de l’édition suivante. C'est ce qui rend le travail sur les Lions de Cannes si gratifiant.

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°70-Octobre 2018

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire