Les mots de la pub en 2017 : le # arrive en troisième position

Le 09/01/2018 à 11:54 par Amelle Nebia

Souslelogo, éditeur de l’Observatoire des slogans, a passé en revue 11 160 slogans créés et recensés en 2017. La surprise de cette septième édition révèle que le # se hisse sur le podium "des mots" les plus utilisés dans les slogans. Il arrive en 3ème position et détrône pour la première fois le verbe "avoir" qui, historiquement, monopolisait le trio de tête avec l’auxiliaire "être" et le verbe "faire". Autre conclusion intéressante le taux de signatures de marque en langue anglaise connaît une chute inédite. Après des années de progression, l’Observatoire note en 2017 un repli de l’anglais dans les signatures de marque en anglais alors même que l’anglais continue sa progression dans les slogans de campagnes. "2017", "vacances" et "nature" sont les mots qui ont le plus progressé parmi ceux qui sont les plus utilisés dans les slogans de 2017. Parmi les mots nouveaux, le mot "Nique" apparaît grâce à Poissonnier de France et son slogan # Nique pas ta mer. On retient également "insoumise" qui devient un mot porte-drapeau par l’intermédiaire du slogan de campagne du candidat Jean-Luc Mélenchon . 

Recyclage

Au-delà de la repeinte de leur discours, et parfois de leur logo en vert, les marques pratiquent le recyclage de signatures. Ainsi, après avoir été enterrés, quelques slogans emblématiques ont été ressuscités comme "Maggi Et vos idées ont du génie" (1994-1999) recyclée en 2013 et jusqu’à aujourd’hui, ou encore de Lesieur "Pas d’erreur c’est Lesieur"(1985-1995) recyclée de 2011 à 2016.

Cette septième édition propose désormais un onglet "Archives " qui permet de suivre l’évolution du discours publicitaire dans le temps.

Matthieu Elkaim, directeur de la création de BBDO Paris, dévoile ses cinq slogans préférés pour 2017 d'après une long list fournie par Souslelogo. Et puis qu'il y avait droit dans l'exercice, il a choisi un slogan maison : "Canderel - La douceur qui nous rapproche" et "Sweetness brings us together" en version internationale. "L'exercice était donc délicat car la signature devait fonctionner autant en Italie qu'en France ou en Angleterre. Avec en tête tout ce qui a été très bien fait en France sur cette marque pendant des années (la campagne Les parisiennes) . Ne plus pouvoir sucrer, essentiellement pour des raisons de santé, c'est une forme de coupure avec les autres. On ne partage plus les bons moments comme les gâteaux d'anniversaires par exemple. La promesse de la marque est donc de continuer à connecter les gens entre eux. Avec un peu de douceur ?" explique-t-il. 

Pour découvrir toute l'étude, c'est par

Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°66-Avril 2018

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire