Stop Béchir

Le 13/04/2012 à 03:50
darfourtitre

Le Collectif Urgence Darfour hausse le ton avec Being. Being a signé à titre bénévole la nouvelle campagne "Stop Béchir" du Collectif Urgence Darfour, révélée lors d’une soirée de mobilisation organisée par le Collectif au Club de l’Etoile, ce mercredi. L'agence a travaillé sur un brief simple et très compréhensible : arrêter le président soudanais en exercice Omar El-Béchir, et vite (l'homme est sous mandat d'arrêt de la Cour Pénale Internationale pour crimes de guerre, crimes contre l'humanité et génocide au Darfour).

Pour commencer, l’agence a d’abord relifté le logo du Collectif Urgence Darfour, puis imaginé une campagne de deux films, radicalement différents tant dans la direction artistique que dans le traité, mais tout aussi impactants, et renvoyant tous deux vers un mini-site web de pétition.


La campagne signée Being, qui appelle à l'arrestation du président soudanais Omar El-Béchir, se décline en deux films. Le premier, "Derrière les barreaux", est un film d'animation rappelant Kirikou, qui met en scène une succession de situations dans lesquelles le dictateur semble être en prison, avant qu’un mouvement de caméra ne révèle que ce que le spectateur prenait pour des barreaux étaient en fait des silhouettes d’arbres ou de micros, et ce afin de rappeler que le président soudanais est toujours libre. Réalisé par Jack et produit par Passion Paris, ce film d’une minute s’appuie sur le travail de l'illustrateur Scott Benson, et sur la voix grave de Charlotte Rampling.



Le second spot, "Ne rêvez pas – Un dictateur ne s'arrête jamais", joue sur un registre complètement différent. Il met en scène, dans un univers poudré et léger, plusieurs dictateurs (Hitler, Pol Pot, Milosevic et Saddam Hussein) reconvertis en toiletteur pour chiens ou en fleuristes, des professions somme toutes anodines. Démonstration par l'absurde, il interpelle finalement le spectateur et l’appelle à signer pour l’arrestation d’Omar El-Béchir, "uisque les dictateurs ne s’arrêtent jamais d’eux-mêmes"…. Réalisé par Inda Prod et produit par Blue Film Production, ce film est également accompagné par la voix de Charlotte Rampling.



Ces deux films renvoient vers un mini-site web de pétition , appelant à signer pour l’arrestation immédiate du dictateur.Il repose sur un principe de storytelling, avec un déroulement vertical d’images d’agences de presse pour expliquer au visiteur la situation au Soudan et l'inciter à signer la pétition.



(Responsables chez l'annonceur  : Jacky Mamou, Caroline Madsac et Séta Papazian; Responsables à l'agence : Marie Reynaud; Film Les Barreaux : Thierry Buriez, directeur de création; Riccardo Fregoso, concepteur-rédacteur; Julien Chiapolini, directeur artistique; Blaise Izard, TV Production  (TBWA/Else) et Fabrice Pouvreau, sound producer (TBWA/Else); Film Les Dictateurs : Thierry Buriez, directeur de création; Kate McMullen, concepteur-rédacteur; Stéphane Sacuto, directeur artistique; Hervé Dommange, TV Production  (TBWA/Else) et Fabrice Pouvreau, sound producer (TBWA/Else); site : Thierry Buriez & Damien Melich, directeurs de création; Eric Sintes, concepteur-rédacteur; Jean-Pierre Rogès, Laure Boudias, directeurs artistiques; Arnaud Auvray, chef de projet  et Kevin Peron, directeur technique).

  • Being
  • Collectif Urgence Darfour
  • Stop Béchir
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°69-Septembre 2018

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire