Criteo lance une ''coopérative de données pour le e-commerce

Le 10/10/2017 à 20:03 par Frédéric Roy

Criteo veut renforcer sa force de frappe en lançant une "coopérative de données" pour le e-commerce, explique son PDG Eric Eichmann dans un entretien avec l’AFP. Le groupe français qui a connu le succès grâce au retargeting, élargit à présent sa gamme avec Criteo Commerce Marketing Ecosystem (CME) qui propose aux e-commerçants et aux marques de mutualiser leurs données consommateurs afin de parvenir à mieux cibler leurs clients et de rester dans la course face au poids grandissant de mastodontes comme Amazon ou Alibaba. "Notre vision est de construire l’écosystème du commerce marketing le plus performant et ouvert pour pouvoir connecter les consommateurs aux produits qu’ils désirent", détaille Eric Eichmann, alors que le groupe a dévoilé mardi deux nouveaux outils marketing basés sur ce principe. Pour Criteo, le "commerce marketing" représente cette nouvelle connexion directe entre la publicité numérique et les ventes, de plus en plus réalisées en quelques clics sur des smartphones. Face aux géants du e-commerce qui conservent jalousement les précieuses données des comportements d’achat de leurs clients, les distributeurs plus petits ont pris conscience qu’ils avaient un problème de taille et d’accès aux technologies les plus complexes. "Amazon voit 300 milliards de dollars de ventes sur son écosystème et voit toutes les données avant l’achat : les produits qu’on a regardés, les intentions d’achat, et ils utilisent ces données pour faire des recommandations mais aussi pour garder les gens dans leur écosystème."

"Pour concurrencer Amazon et se battre à armes égales, les distributeurs se rendre compte qu’il faut collaborer" pour avoir accès à une masse de données suffisantes et suivre le parcours de l’internaute d’un terminal à un autre, relève Eric Eichmann. Grâce à sa collaboration avec 16 000 commerçants et des milliers d’éditeurs, Criteo fait valoir qu’il agrège les données, anonymisées, de 550 milliards de dollars de transactions par an. "Il y a cinq ans, c’était impensable que des distributeurs comme les Galeries Lafayette soient d’accord pour que l’on utilise leurs données pour faire voir d’autres produits que les leurs aux clients", remarque-t-il. Mais il y a eu un changement de culture, selon lui : "les e-commerçants se sont rendus compte qu’il fallait avoir une échelle suffisante, une taille critique de data qui permette de faire des choses." "Il y a aussi une meilleure compréhension du fait que l’activation de la donnée passe par l’intelligence artificielle, on traite 600 térabits de data par jour, analyser cette data et en faire quelque chose ça ne passe que par la technologie. Nous, ça fait déjà dix ans qu’on travaille dessus." Eric Eichmann se dit confiant que "ces nouveaux produits vont contribuer à la croissance de Criteo", mais "on n’a pas donné de projection c’est encore trop tôt". Aujourd’hui, la technologie "historique" de ciblage publicitaire par les données représente 95 % de l’activité mais "à terme les autres produits représenteront un tiers des revenus", assure-t-il. Criteo a aussi annoncé mardi qu’il se lançait dans la publicité vidéo, un format dont il était absent jusqu’à présent. Criteo Kinetic Design optimise ainsi automatiquement les aspects visuels d’une publicité pour inspirer un client et l’engager. Selon Criteo, ce système permet d’obtenir "plus de 17 000 milliards de variations d’une même publicité display à partir d’un modèle de base".

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°61-Octobre 2017

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire