L’HADOPI scrute la consommation des biens culturels dématérialisés

Le 03/10/2017 à 11:38 par Thierry Wojciak

78% des internautes déclarent avoir consommé des biens culturels dématérialisés sur les 12 derniers mois, contre 70 % en 2016, selon une étude Médiamétrie pour l’HADOPI. Une progression qui touche désormais toutes les tranches d’âge, 69% des individus âgés de 40 ans et plus étant maintenant des consommateurs en ligne (+8 points). Toutefois, selon l’enquête, 23% des internautes ont en la matière à la fois des pratiques mixtes (à la fois licites et illicites), soit une hausse de +8 points en un an. Pour l’HADOPI, la consommation illicite est notamment portée par la consultation de séries en streaming alors que, paradoxalement, les abonnements aux offres audiovisuelles légales progressent « significativement » de 5 % en 2016, à 9% des internautes en 2017. Dans ce contexte, 37% des personnes interrogées indiquent qu’ils ont recours aux offres illicites « par habitude » vs 46% lors de la précédente étude. Parmi les freins déclarés à la consommation légale, figurent le prix et le contenu de l’offre jugés parfois « trop limité en termes de diversité ou de récence du catalogue », souligne l’étude. Si la volonté d’être en conformité avec la loi reste la principale motivation avancée pour consommer de manière légale, explique l’HADOPI, « la légalité d’un site reste, à tort, encore fortement associée par nombre d’entre eux à son caractère payant (60% des internautes) ». L’intégralité de l’étude est consultable ici.

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°61-Octobre 2017

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire