La 2ème promotion du MediaLab de TF1 accompagne 6 start-up

Le 10/10/2018 à 19:32 par Thierry Wojciak

TF1 a lancé mercredi la deuxième promotion de son programme d'accélération MediaLab dans l'incubateur parisien Station F, avec de jeunes pousses qui misent notamment sur la création de contenus pour conquérir de nouvelles audiences. "Développer un journal universitaire d'opinion", "créer une application de tourisme pour les 4-10 ans", "rendre accessible les sites internet d'information aux personnes souffrant de troubles visuels, moteurs ou cognitifs" : la moitié des six start-up sélectionnées visent des publics bien spécifiques et jouent sur des formats en vogue. Le Drenche, journal universitaire papier et numérique, propose par exemple des formats d'articles d'opinion "Pour/Contre" sur des sujets souvent controversés, tandis que l'application Little Globe Trotter mise sur l'immersion des enfants dans des formats "image à 360°" pour découvrir le patrimoine. "Avec ces deux projets, nous visons les jeunes", a expliqué à l'AFP Stéphanie Boissin, directrice de l'innovation chez TF1. "Avec l'accélérateur, nous travaillons en fonction des besoins du groupe TF1. Nos priorités sont l'expérience utilisateur, la réinvention de nos métiers - qui incluent la régie publicitaire - et la data" (donnée), a précisé Mme Boissin. Daily d'initiés, l'une des jeunes pousses qui passera six mois dans l'incubateur, travaille notamment sur l'analyse et le traitement des données des téléspectateurs et internautes pour mieux connaître l'audience du groupe TF1 et donc mieux adapter les contenus publicitaires. A terme, le groupe et la start-up souhaitent également réfléchir à adapter la programmation des contenus éditoriaux en fonction de l'étude du comportement des utilisateurs. TF1 a également jeté son dévolu sur Newsbridge, une plateforme qui classe automatiquement les vidéos en se basant sur des technologies cognitives et d’intelligence artificielle. « En croisant reconnaissance des visages, objets, scènes, transcription audio et leur contexte sémantique, Newsbridge permet un accès inédit aux contenus, tant pour de l’archivage, de la recherche ou du derush », explique-t-on chez TF1. De même, avec Sently, le groupe audiovisuel mise sur sa solution qui permet aux marques, grâce à un outil de création de chatbot simplifié, d’interagir avec leur communauté via différentes interfaces conversationnelles (Facebook Messenger, WhatsApp, Assistants vocaux, Web…). Enfin, FACIL’iti se présente quant à elle comme une solution qui rend accessible les sites internet aux individus souffrant de troubles visuels, moteurs ou cognitifs. Dans les faits, la plateforme « s’intègre directement dans le site web de la marque pour répondre aux besoins de confort de navigation des internautes en situation de handicap ».

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°72-décembre 2018 - janvier 2019

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire