La DAB+ se déploie à Lyon et Strasbourg

Le 04/12/2018 à 18:08 par Thierry Wojciak

Après Paris, Marseille, Nice et Lille, la radio numérique hertzienne (DAB+) va faire ses débuts mercredi à Lyon et Strasbourg, une étape importante pour cette technologie complémentaire de la FM et dont le CSA mène le déploiement. Dans ces deux métropoles régionales, ainsi qu'à Colmar et Mulhouse et des zones attenantes, une quarantaine de stations numériques commenceront à émettre. Elles utiliseront la DAB+, technologie de radiodiffusion numérique terrestre qui exploite les ondes hertziennes comme la bande FM, mais qui offre une qualité d'écoute nettement supérieure à celle-ci et aussi un plus grand choix de stations. Il s'agira essentiellement de radios indépendantes, associatives, locales ou thématiques, les grands groupes privés (RTL, RMC, Europe 1 ou NRJ) ayant jusqu'à très récemment boudé les appels d'offre du CSA pour l'attribution des fréquences en DAB+, et de quelques radios publiques comme FIP, RFI et Mouv', qui en profiteront pour compléter leur réseau.

Ce lancement simultané devrait permettre à la DAB+ de franchir un cap décisif. En effet, lorsque les zones couvertes par la DAB+ représenteront au moins 20% de la population, les fabricants de radios et autoradios auront l'obligation d'intégrer cette technologie dans leurs récepteurs, ce qui devrait encourager son utilisation par le public. Le CSA devrait officialiser prochainement le franchissement de ce seuil, donnant un coup d'accélérateur à cette technologie. La DAB+ nécessite en effet un poste de radio compatible, ce qui constitue pour l'instant, avec l'absence des grandes radios privées, le principal frein à son utilisation par les auditeurs. Alors que les grandes radios privées voyaient d'un mauvais œil l'arrivée de nouveaux concurrents permise par cette technologie, et rechignent à payer une double diffusion, en FM et DAB+, le déploiement de cette dernière s'est accéléré cette année sous l'impulsion du CSA qui y voit un complément à la FM, saturée depuis longtemps.

Celui-ci a modifié le calendrier et les zones de ses appels d'offres, afin d'implanter en priorité la radio numérique dans les principales villes et le long des autoroutes pour toucher rapidement une grande partie de la population et séduire les diffuseurs. Après Paris, Marseille et Nice en 2014, Lille et les Hauts-de-France sont ainsi couverts depuis le mois de juin. Cette stratégie commence à porter ses fruits : plusieurs radios privées dont RTL, RMC, Radio Classique (qui émettra en DAB+ à Strasbourg) et Europe 1 se sont portées candidates auprès du CSA pour l'attribution des premières fréquences nationales en DAB+.

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°71-Novembre 2018

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire