SRI : Sylvia Tassan Toffola présidente et présente sa feuille de route

Le 08/03/2018 à 19:33 par Thierry Wojciak

A l’occasion de son assemblée générale annuelle, les 26 régies membres du Syndicat des régies internet (SRI) ont hissé à sa présidence Sylvia Tassan Toffola, directrice générale déléguée de TF1 Publicité. Elle succède ainsi à Sophie Poncin. Philipp Schmidt, directeur exécutif de Prisma Media Solutions et chief transformation officier, est quant à lui désigné vice-président du SRI. Le conseil d'administration du SRI est désormais composé comme suit : 366, représentée par Stéphane Delaporte, 3W Régie, représentée par Christophe Blot, France TV Publicité, représentée par Nathalie Clémenceau, Lagardère Publicité, représentée par Alix Pandrea, Leboncoin, représentée par Aurélien Flament, M6 Publicité Digital, représentée par Hortense Thomine-Desmazures, Media..figaro, représentée par Aurore Domont, Oath, représentée par Erik-Marie Bion, Orange Advertising, représentée par Sophie Poncin, Prisma Media Solutions, représentée par Philipp Schmidt, Team Media, représentée par Corinne Mrejen, TF1 Publicité Digital, représentée par Sylvia Tassan-Toffola, Yahoo ! représentée par Aurélie Gritun. Hélène Chartier, directrice générale du SRI depuis 2013, conserve ses fonctions.

Dans la foulée de son élection, Sylvia Tassan Toffola a annoncé sa feuille de route, avec une année 2018 placée « sous le signe de l’ouverture et de la reconquête ». Parmi les chantiers à venir, « faire valoir nos savoir-faire et nos spécificités pour témoigner de notre leadership collectif sur le marché », souligne-t-elle. Une année 2018 qui sera également celle de « la matérialisation » de très nombreuses initiatives marché - regroupements, mise en œuvre du RGPD, bonnes pratiques et transparence - pour lesquelles le SRI « continuera de jouer à plein son rôle d’éclaireur », assure-t-elle encore.

De nouveaux adhérents partenaires

Enfin, l’Assemblée générale a acté une modification des statuts du SRI. Ainsi, en plus de ses membres, le SRI pourra-t-il désormais accueillir de nouveaux adhérents « partenaires ». Ces derniers devront, selon un communiqué du syndicat, « exercer une activité connexe à celle de régie publicitaire sur internet reposant, soit sur un savoir-faire technologique côté « vendeur », soit sur un savoir-faire de monétisation complémentaire ».

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°71-Novembre 2018

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire