Communication des entreprises : peut mieux faire

Le 28/05/2014 à 10:40 par Carole Soussan

Les Français réclament plus de transparence, plus de pédagogie et moins de manipulation. Pourtant, la discipline est jugée utile, professionnelle et attractive.

Communication & Entreprise, organisation professionnelle de communication en France, associée au département enquêtes et opinion de Mediaprism, a sondé les Français à la fois sur la communication des entreprises, la connaisssance du métier de communicant, son image et son pouvoir d’attraction auprès des jeunes. Inquiétant : 50 % des Français n’ont pas confiance dans la communication des entreprises et 47% des Français la trouvent manipulatrice. Cette enquête met en lumière une nouvelle fois la méfiance qui s’est installée vis-à-vis des institutions, qu’il s’agisse de la parole de l’entreprise, des médias, des politiques ou des experts en général. De fait, la communication pâtit elle aussi de ce constat. C’est tout l’enjeu de la transparence qui se joue là, les Français étant tout à fait lucides sur le fait que l’entreprise ne peut pas tout dévoiler (secrets industriels, innovations, Recherche & Développement…) mais l’engageant à être beaucoup plus authentique et responsable qu’auparavant, notamment dans sa communication, afin d’éviter les décalages entre le discours et les actes. Ceci dit, 69 % des Français ont une bonne image de la communication d’entreprise. 50 % d’entre eux ont le sentiment de savoir ce que recouvre la communication et 82 % des Français seraient favorables à ce que leur enfant exerce un métier dans la communication. Ce métier de l’entreprise arrive juste après la R&D, la Qualité, Sécurité et Environnement, le Juridique et les Ressources Humaines. 67 % des Français jugent la communication plus utile qu’il y a 10 ans. Ce sentiment est renforcé dans les petites entreprises qui n’ont pas de service de communication et en ressentent le besoin (pour développer leur activité économique, créer du lien, expliquer les changements nécessaires…) et parmi les CSP+. Sur le fond, les Français interrogés jugent la communication informative (86 %), professionnelle et indispensable (85 %), intéressante (78 %) ; alors que sur la forme, ils la trouvent attrayante (66 %), innovante (74 %) et créative (79 %). Enfin, ils jugent la communication insuffisante en termes de fréquence envers les publics extérieurs (58 %) mais surtout envers les publics internes (77 %), en forte attente d’informations et de pédagogie notamment face à tous les changements inhérents à la vie des entreprises d’aujourd’hui.

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°57-Avril 2017

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire