Des recettes publicitaires stables au 1er semestre 2017

Le 28/09/2017 à 20:06 par Thierry Wojciak
PubOMeter

Les recettes publicitaires nettes des médias sont restées stables (+0,1%) au premier semestre 2017, à 5,9 milliards d’euros, selon le rapprochement des données de pression publicitaire brute de Kantar Media avec les dépenses en net des annonceurs déclarées à France Pub et des recettes publicitaires des régies recueillies par l’IREP communiquées jeudi. Sur la période, tous les médias historiques sont à la baisse (tableau 1) : TV (-1%), Cinéma (-1,7%), Radio (-4,3%), presse (-8,3%) et publicité extérieure (-4%). Internet enregistre pour sa part sur les six premiers mois de l’année une hausse de +9,8%, à 1,8 milliard d’euros. Le display affichant une progression de +17,7% tout comme le Search (+7%). De même, l’affichage digital (+13,2%), l’affichage shopping (+9,4%) et les imprimés sans adresse (+3,2%) sont aussi en hausse.

Le 1er semestre aura également été marqué par la progression du nombre d’annonceurs (+2%) : 44 961. Dans con contexte, et même si la presse capte encore près d’1 annonceur sur 2 (47%), les médias digitaux attirent toujours le plus grand nombre d’intervenants avec un taux de présence de 59% (+3 points) pour le search et le display réunis. C’est également la sphère digitale qui recrute le plus : +8% vs +5% en TV et -8% en radio. La distribution poursuit pour sa part sa progression et représente 15,7% des investissements nets avec un poids toujours plus important pour les enseignes spécialisées (8%) vs les GMS (5%). Le secteur réalise la plus forte progression du semestre en valeur (+6,6%) suivi du tourisme (+6%) et des télécommunications, ce dernier renouant avec une croissance (+8,2%) après 2 années consécutives de repli. A l’inverse, l’étude observe les baisses budgétaires de la beauté (-12,3%), de l’automobile (-5,4%) et de l’alimentation (-6%).

+1,6% pour 2017

A l’horizon de l’année 2017, Kantar Media, l’IREP et France Pub tablent sur « le redressement du marché publicitaire » qui  « se confirme » avec une croissance globale estimée à +1,6% (tableau 2). Dans le détail, la TV devrait progresser de +0,8% en 2017, tout comme le Cinéma (+2%), internet (+9,6%) alors que la radio serait en recul de -2,7%, la pub extérieure de 61,5% ou encore la presse de -7,5%. Un optimisme global justifié à la fois par le redressement au second semestre qui s’effectuera « en raison du raffermissement de la conjoncture et d’un effet de base favorable » mais aussi par les médias propriétaires, pesant 2,9 milliards d’euros (+22% vs 2016) qui permettent « à l’ensemble du marché de renouer avec une croissance significative ».

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°63-Décembre 2017-Janvier 2018

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire