L’impact d’une campagne de pub radio ‘’classique+digitale’’, selon GroupM

Le 10/09/2017 à 13:15 par Thierry Wojciak

GroupM vient de publier une étude sur l’impact pour les annonceurs de l’écoute numérique de la radio, à l’heure où celle-ci représente 11,8% de l’audience global de ce média. La branche media de WPP a donc mené différents post-tests sur 9 campagnes publicitaires afin de mesurer les liens entre cette double exposition « classique + digitale »* sur les indicateurs d’efficacité radio comme le sont la reconnaissance, l’agrément ou encore le call to action. Ainsi, la reconnaissance est fortement optimisée de 32% : les individus exposés à l’audio « classique + digitale » sont 55% à avoir reconnu le spot publicitaire contre 42% pour les exposés à l’audio classique uniquement. De même, selon l’étude, une optimisation est également constatée pour l’agrément avec un gain de 40% : si le spot a plu à 42% des individus exposés seulement à l’audio classique, ils sont 59% à déclarer apprécier le spot dès lors qu’ils sont exposés à l’audio « classique + digitale ». Dans ce contexte, GroupM a aussi analysé la capacité des dites campagnes à assurer le call-to-action en termes d’incitations. Verdict ?  Le fait de se renseigner sur la marque est multiplié par 1,5 et par 2,2 pour parler de la marque, de 2,1 fois pour la recommandation de la marque et par 1,7 pour se rendre en magasin.

* digitale : est considérée comme audio digital la diffusion des programmes hertziens sur des supports multimédia mais aussi l’écoute réalisée sur les webradios proposées par Targetspot et NRJ Global et les plateformes de streaming Deezer et Spotify.

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°62-Novembre 2017

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire