Les produits de grande conso boostés par le bio et le local

Le 09/02/2018 à 15:15 par Thierry Wojciak

Après un essoufflement des volumes alimentaires en 2016, les produits de grande consommation dans la distribution ont connu un rebond en 2017, grâce notamment aux succès des produits bio et locaux, selon une étude du cabinet Nielsen publiée vendredi. En 2017, le nombre de produits vendus a progressé de 0,5% et le chiffre d'affaires de 1,5% par rapport à l'année précédente, précise un communiqué du cabinet, spécialisé dans les études de consommation. "Les tendances en matière de concepts magasin, de produits bio et locaux et le dynamisme des petites marques apportent un vrai levier de croissance pour la consommation et laissent envisager de belles perspectives pour 2018", ajoute-t-il, d'autant plus que, "avec des indicateurs macroéconomiques en progression dans l'hexagone, la confiance des consommateurs s'améliore". Cette étude, publiée annuellement, concerne les produits de grande consommation dans la grande distribution généraliste (hypermarchés, supermarchés...) et en petites surfaces (supérettes). Dans la grande distribution, c'est le secteur alimentaire et de consommation courante qui progresse, tandis que les biens durables (maison, loisirs, textile) sont à la peine. Le cabinet évoque "une mutation accélérée" du secteur de la distribution, et plusieurs moteurs de croissance pour les achats de produits de grande consommation en 2017. Notamment, les magasins spécialisés (points de vente bio, frais, surgelés...) se développent sur le territoire et les Français y font leurs courses de plus en plus souvent, multipliant ainsi le nombre de circuits fréquentés. "Sans compter le développement à venir de leurs achats alimentaires chez des spécialistes des achats sur internet, comme Amazon et Alibaba", précise Nielsen.

La progression du Drive

En termes de catégories de produits, le rayon frais non-laitier, et en particulier les produits traiteur, porte à lui seul plus d'un tiers des gains de chiffre d'affaires. En revanche, l'hygiène-beauté et l'entretien de la maison continuent de souffrir en grandes surfaces. Enfin, les supérettes et le +drive+ poursuivent leur progression (+4% et +8%). "Ces tendances nous rendent optimistes pour 2018, d'autant plus que les événements sportifs comme les jeux Olympiques et la Coupe du monde de football vont doper la consommation de certains produits et nourrir la communication des enseignes et des marques", estime le PDG de Nielsen France, Laurent Zeller, cité dans le communiqué. En 2018, l'enjeu sera de "comprendre un consommateur toujours plus complexe dans ses décisions d'achat, afin d'adapter les propositions commerciales aux besoins clients et aux spécificités locales", conclut-il.

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°68-Juin Juillet 2018

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire