Pêche électrique, la fête est finie.

1 / 2 :

Biocoop_Pêche électrique

Biocoop_Pêche électrique

Problématique

Le 16 janvier 2018, le Parlement européen votait l’interdiction de la pêche électrique dans les eaux de l’Union Européenne, pratique hautement destructrice de la faune et la flore, mais pourtant autorisée depuis 2007 à titre expérimental en mer du Nord. Cette décision fait suite à la dénonciation médiatisée de l’association Bloom, qui portait plainte en 2017 contre les Pays-Bas, laxiste face aux abus de cette pratique.
Biocoop, marque engagée et sociétale, milite pour la préservation environnementale et la protection des biodiversités ; et s’impose dans le débat politique en interpellant l’opinion publique à travers des campagnes engagées.

Réponse créative

Quand les politiques soutiennent la cause environnementale, Biocoop sait s’en réjouir. À travers une campagne vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, la marque applaudit cette décision ainsi que l’engagement de l’association Bloom. Biocoop capitalise sur une accroche aussi sarcastique qu’impactante et ironise sur les précédents abus de la pêche électrique, en comparant la pratique à une fête incontrôlée et impudente.

Commentaire

Cette campagne virale a déclenché près de 44 000 réactions sur Facebook et a touchée 791 811 personnes sur les réseaux (soit 22 fois plus que la portée moyenne d’un post)
Biocoop affirme une nouvelle fois à travers cette prise de parole son engagement politique et environnemental. Une implication sociétale que la coopérative et Hungry and Foolish ont déjà revendiqué à travers d’autres campagnes militantes.

Vote du Jury

Loïc Chauveau Julia Deshayes - Léna Monceau Frédéric Roy Valérie Simon Thierry Wojciak amelle Nebia James Hagger
Pêche électrique, la fête est finie. - - - - - - -
Dans le mag

N°69-Septembre 2018

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire