La France domine (encore) le marché du luxe

Le 07/06/2016 à 12:39 par Amelle Nebia

La troisième édition de l’étude Global Powers of Luxury Goods, confirme la première place de la France avec un quart du marché mondial. LVMH truste, sans surprise, la première place.

Avec un chiffre d’affaires moyen de 5,2 milliards de dollars, l’hexagone est le pays qui concentre les entreprises de luxe les plus importantes. Elles ont, en outre, doublé la croissance de leurs ventes passant de 2,9% en 2013 à 6,7% en 2014 (avec une marge bénéficiaire est de 16,3%, en augmentation par rapport à l’année précédente (11,5%) et supérieure de 4,9 points à la moyenne du Top 100. La France compte 10 groupes dans le Top 100 (23,5 % des ventes mondiales). LVMH truste toujours la première place mondiale avec un chiffre d’affaires « produits de luxe » de 23,3 milliards de dollars.

Tendances secteur

La croissance des ventes des produits de luxe est néanmoins en baisse de 3,6% en 2014, en baisse par rapport à 2013 (8,2%). En 2014, les entreprises du luxe chinoises, françaises, italiennes, espagnoles, suisses, anglaises et américaines sont à l’origine de 90% des ventes du Top 100. Alors qu’elles avaient connu une forte croissance de 33,4% de leurs ventes en 2013, les entreprises du luxe de Chine/Hong Kong ont dû faire face à un déclin de 6,8% de leurs ventes en 2014. Cette décroissance s’explique par la fin de l’effet « gold rush » qui avait boosté les ventes de bijouterie en 2013. Avec 29 entreprises figurant au Top 100, l’Italie a presque trois fois plus d’entreprises que la France (10 sociétés). Cependant, les entreprises italiennes représentent uniquement 17 % des ventes de produits de luxe dans le palmarès. Essentiellement familiales, leur chiffre d’affaires moyen atteint 1,3 milliard de dollars, contre 5,2 milliards de dollars pour leurs homologues françaises. « Le secteur des produits de luxe croit plus lentement en 2016, à un rythme que nombre d’acteurs du secteur pourraient juger décevant. Si le taux de croissance marque le pas sur d’importants marchés tels que la Chine et la Russie, d’autres marchés continuent à enregistrer de bonnes performances, et des foyers d’opportunités émergent dans le monde entier. L’Inde et le Mexique connaissent, notamment, une croissance rapide, et le Moyen-Orient offre des perspectives de croissance supplémentaires » conclut Stéphane Rimbeuf, associé responsable retail chez Deloitte France dans un communiqué.

* Méthodologie : L’étude Global Powers of Luxury Goods identifie les 100 plus importantes entreprises mondiales du luxe, sur la base des données publiques disponibles pour les chiffres d’affaires consolidés des produits de luxe au cours de l’exercice 2014 (exercice de 12 mois se clôturant au 30 juin 2015). Elle couvre également les tendances du secteur, à l’activité de fusions-acquisitions et à la conjoncture économique mondiale.

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°62-Novembre 2017

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire