Dove choque et s'excuse

Le 09/10/2017 à 13:36 par Amelle Nebia

Suffit-il de s'excuser ? Pas si sûr. Dove a présenté ses excuses et reconnu être "passée à côté" après avoir diffusé une publicité en ligne aux Etats-Unis qui lui a valu de nombreuses accusations de racisme. On y voir une femme noire ôter son tee-shirt et devenir blanche. Elle même ôtant son tee-shirt eet devenant brune au teint mat. "Dans une vidéo publiée cette semaine, nous sommes passés à côté en pensant représenter les femmes de couleur, et nous regrettons profondément le tort que cela a causé", a déclaré la marque dans un message posté sur Facebook et Twitter. "La publicité Dove est raciste, irresponsable, insensible, déconnectée, désagréable et devrait recevoir le prix de l'oignon pourri", a ainsi tweeté lundi @LebonaMoleli. "Vous pouvez faire bien mieux que passer à côté", a réagi la réalisatrice noire américaine Ava DuVernay sur le réseau social, estimant que le message d'excuse de Dove "aggrave l'affront". "Être noir c'est être sale et indésirable?" a posté @Social_Heretic, appelant au boycott des produits Dove et Unilever.

Le mot clé #BoycottDove était largement repris sur le réseau social lundi matin. En 2011, Dove avait aussi été accusé de racisme pour une publicité présentant trois femmes, une noire, une métisse, une blanche. La femme noire était postée devant un panneau "Avant", présentant une peau sèche, tandis que la femme blanche était devant un panneau "Après", présentant une peau hydratée. La femme métisse se tenait entre les deux tableaux. "Une publicité raciste fait de vous un suspect. Deux publicités racistes font de vous un coupable", a réagi @KeithBoykin lundi sur Twitter.

La question du blanchiment de la couleur de la peau, pour les produits d'hygiène corporelle, date de l'époque coloniale où nombre de publicités pour du savon utilisaient la métaphore forcée de la pureté par le blanc.

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°62-Novembre 2017

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire