Le Crillon annonce sa réouverture avec ''#10iscoming''

Le 22/05/2017 à 17:39 par Amelle Nebia

Depuis le 10 mai dernier certains passants de Paris ont pu voir le mystérieux tag #10iscoming dans les quartiers de l'Opéra, du Marais, de Saint Germain-des-Près, du Triangle et bien-sûr de la Place de la Concorde. Après plus de quatre ans de travaux, l'hôtel du 10 place de la Concorde, ouvre à nouveau le 5 juillet prochain. Une opération de street marketing assez éloignée de l'univers du grand hôtel construit au 18ème siècle. "Une communication qui rompt avec les codes de l'hôtellerie de luxe " explique Roula Noujeim, directrice de la communication de l'Hôtel de Crillon, A Rosewood Hotel [ndlr : la dénomination exacte désormais depuis la reprise par l'opérateur Chinois - La propriété de l'hôtel est saoudienne], avant de poursuivre "nous avons choisi l'art urbain pour annoncer notre réouverture. L'hôtel s'est doté d'une curatrice d'art contemporain et une collection pérenne d'oeuvres sera visible par tous". Huit influenceurs (lifestyle et mode) ont entretenu le suspense sur leurs réseaux sociaux avant la révélation ce 23 mai. L'opération d'influence et de contenu est orchestrée par Elan Edelman. "Le site dédié 10iscoming distillera au jour le jour des contenus sur le projet de rénovation, le positionnement de l’hôtel, sa philosophie, mais aussi des prises de paroles de parisiens" poursuit la directrice de la communication (passée chez Auditoire, l'Oréal ou Dior). L'hôtel, vise, après ces années de travaux le statut de palace (il y en a onze aujourd'hui dans la capitale). Deux sous-sols ont été creusés pour créer une piscine et un spa par exemple. Les chambres sont passées de 147 à 124 aujourd'hui pour répondre aux standards actuels de la mobilité. Aline Asmar d’Amman, directrice artistique a orchestré ce projet de rénovation avec Richard Martinet (spécialiste de la restauration d’édifices historiques Agence Affine Design) et quatre décorateurs : Tristan Auer, Chahan Minassian, Cyril Vergniol et Culture in Architecture. Karl Lagerfeld, passionné du style du XVIIIème, y signe deux suites et une chambre baptisées "Les Grands Appartements". Le paysagiste Louis Benech (on lui doit la réinterprétation partielle des jardins des Tuileries et le bosquet du Théâtre d’Eau du château de Versailles) a redessiné ses espaces verts.

Érigé à la demande de Louis XV, en 1758, l'hôtel particulier fut longtemps la propriété de la famille du Comte de Crillon. L’édifice est transformé en 1909 pour devenir "L’Hôtel des voyageurs".

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°62-Novembre 2017

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire