Une campagne électrochoc contre la pêche électrique

Le 18/12/2017 à 11:51 par Amelle Nebia

L'association Poissonnier de France lance une campagne pour dénoncer les ravages de la pêche électrique. Une technique autorisée aujourd'hui à titre expérimental en mer du Nord et qui, le 21 novembre dernier, a fait l'objet d'un élargissement possible par la commission "pêche" du Parlement européen. Largement pratiquée par les pêcheurs hollandais, cette méthode de pêche brutale consiste à envoyer en mer des filets de chalut équipés d'électrodes. Sous l'effet du champ magnétique les poissons sont alors attirés puis paralysés avant de remonter. L'association, porte-voix des poissonniers, mareyeurs, négociants et importateurs français, dénonce non seulement les conséquences environnementales de la pêche électrique mais également son impact économique et social sur l'ensemble de la profession. La position de l'association sur la pêche électrique est d'abord le boycott de tous les produits de la mer issus de la pêche électrique, puis l'interdiction de ce type de pêche. Enfin, en attendant, la demande d'une mention de cette pratique sur les produits afin d'en informer le mareyeur, le grossiste et le consommateur. Imaginée et conçue par l'agence de communication No feelings, cette campagne s'appuie sur un dispositif d'affichage, un kit de communication terrain et un relais digital. L’association mettra à disposition de l’ensemble de la filière tous les éléments nécessaires pour relayer le message "Avec cette campagne, c'est à notre tour, de créer l'électrochoc".

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°70-Octobre 2018

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire