Conflit d’intérêt : Françoise Nyssen se voit retirer la tutelle du secteur de l’édition

Le 10/07/2018 à 16:08 par Thierry Wojciak

Le Premier ministre Edouard Philippe a retiré à la ministre de la Culture Françoise Nyssen, issue du monde de l'édition, la régulation économique de ce secteur, selon un décret publié mardi au Journal officiel. La ministre de la Culture se voit retirer ses attributions concernant "la tutelle du Centre national du livre" et "la régulation économique du secteur de l'édition littéraire", et ne doit pas intervenir dans aucun dossier impliquant "la société +Actes Sud+", dont elle est l'ex-patronne, indique le texte de ce décret. Ces attributions sont désormais "exercées par le Premier ministre", ajoute-t-il. Ces décisions ont été prises "sur la proposition de la ministre de la Culture", précise le décret. Le décret a été "pris en application de l'article 2-1 du décret n° 59-178 du 22 janvier 1959 relatif aux attributions des ministres", indique encore le texte. Dans ce décret, il est spécifié que "le ministre qui estime se trouver en situation de conflit d'intérêts en informe par écrit le Premier ministre (...). Un décret détermine, en conséquence, les attributions que le Premier ministre exerce à la place du ministre intéressé". Réagissant auprès de l'AFP, la ministre a indiqué qu'elle "prenait acte" de cette décision. "Ce qui m'importe c'est de continuer à faire. Je suis là pour faire", a-t-elle ajouté. La ministre a précisé qu'elle continuait à piloter la concertation sur la réforme du statut social des artistes auteurs, après une première réunion qui s'est déroulée lundi. "Je suis vraiment à la manoeuvre sur cette question qui est importante et me tient à coeur", a-t-elle assuré. Selon son entourage, le retrait d'une partie de ses attributions concernant l'édition résulte d'une série d'échanges entre la ministre et la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique, dont Mme Nyssen a fini par solliciter un avis officiel, le 23 janvier.

Nommée ministre de la Culture en mai 2017, Françoise Nyssen, 67 ans, qui a fait d'Actes Sud l'un des fleurons de l'édition française, a dirigé à partir du début des années 80 cette maison d'édition, fondée à Arles en 1978 par son père Hubert Nyssen (1925-2011). Au fil des ans, Actes Sud est devenu un des plus importants éditeurs français composé d'une galaxie d'éditeurs (Payot & Rivages, Le Rouergue, Jacqueline Chambon, Sindbad...). Actes Sud est l'éditeur de trois Prix Goncourt (Laurent Gaudé, Jérôme Ferrari et Mathias Enard) et de deux prix Nobel de littérature (Imre Kertész et Svetlana Alexievitch).

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°71-Novembre 2018

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire