Droits TV : Mediapro et beIN Sports se partagent la Domino’s Ligue 2

Le 04/12/2018 à 15:57 par Thierry Wojciak

Les droits de diffusion de la Domino’s Ligue 2 ont été vendus au groupe espagnol Mediapro, qui s'est déjà emparé fin mai des droits de la Ligue 1, et au groupe beIN Sports, pour un montant de 64 millions d'euros par saison sur la période 2020-24, a annoncé la Ligue de football professionnel (LFP) mardi. Le groupe beIN Sports, qui était le seul diffuseur de la 2ème division du championnat de France, conserve deux lots sur les quatre mis sur le marché. Le contrat, qui rapportait moins de 22 millions € par saison lors de la période précédente, a ainsi quasiment été multiplié par trois. Ce résultat a "très largement dépassé nos attentes. Ces résultats financiers historiques témoignent de la compétitivité du foot français", s'est félicité la présidente de la LFP Nathalie Boy de la Tour. "Cela s'inscrit dans une suite industrielle logique" de l'appel d'offres de la L1, a souligné Didier Quillot, directeur général de la Ligue.  Les droits TV pour la première division française sur cette même période 2020-24, ont été attribués fin mai pour un montant record de 1,152 milliard d'euros par an, avec comme grand gagnant le groupe espagnol Mediapro. "On a une visibilité économique inédite, exceptionnelle, parce qu'on parle de 1,217 milliard d'euros par an" au total, a ajouté M. Quillot. "L'écart avec les voisins européens est en partie comblé". Dans le détail, 4 lots ont été vendus pour la L2. Le lot N°1 (huit matchs en direct par journée diffusés le samedi à 19h00 et un magazine « Le Tour des Stades » le samedi à 18h) a été attribué à Mediapro. Tout comme le lot n°4 (les magazines du mardi au vendredi). Le lot N°2 (un match en direct par journée diffusé le samedi à 15h, les quatre matchs de barrages - Ligue 1/Ligue 2 et National 1/Ligue 2, les deux matchs de pré-barrages, un magazine le samedi à 15h et un magazine le dimanche matin) et N°3 (un match en direct par journée diffusé le lundi à 20h45 et un magazine d’après-match le lundi soir) a été attribué à beIN Sports. En revanche, "nous n'avons pas reçu d'offres ni d'Altice (propriétaire du bouquet RMC Sport) ni de Canal+, ce qui a constitué une surprise pour nous", a confié M.Quillot. La chaîne cryptée, déjà grande perdante de l'appel d'offres de la L1, s'est renseignée mais n'a pas fait "d'offre financière", a-t-il précisé. En revanche, l'appel d'offres de la Coupe de la Ligue est "infructueux". "Nous n'avons pas reçu d'offres. Le timing n'était pas le bon", a précisé M. Quillot. "On va tranquillement solliciter le marché de gré à gré (...) entre maintenant et le printemps". Canal+ et France Télévisions, les deux co-diffuseurs actuels, versent près de 24 millions €.

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°71-Novembre 2018

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire