INA : le Parquet ouvre une enquête préliminaire pour 'favoritisme' pendant la présidence Gallet

Le 04/06/2015 à 15:40 par Thierry Wojciak

Denis Pingaud, l'actuel conseiller du président de Radio France, Mathieu Gallet, conseille également la future présidente de France Télévisions, Delphine Ernotte Cunci, alors que des contrats anciens entre le communicant et l'Institut national de l’audiovisuel (INA) sous la présidence Gallet ont fait polémique. "Ce n'est un secret pour personne. Il la conseille à titre amical et bénévole, parmi d'autres qu'elle écoute", a indiqué son entourage à l'AFP. "Il n'est pas rémunéré", a-t-on ajouté. Mme Ernotte Cunci lui avait notamment ces derniers mois confié sa campagne pour remporter la présidence de France Télévisions, selon Le Monde.   Le Parquet de Créteil a ouvert jeudi une enquête préliminaire pour "favoritisme" sur "des contrats passés entre 2010 et 2014, relevant de la présidence" de l'INA. Cette enquête concerne donc principalement Mathieu Gallet, PDG de l'INA de mai 2010 à mai 2014. Parmi les marchés visés par l'enquête figurent des contrats avec les sociétés OpinionWay puis Balises - société présidée par Denis Pingaud - pour un montant total de près de 250 000 euros, passés sans mise en concurrence, une procédure pourtant obligatoire, selon le Canard Enchaîné, qui avait révélé l'affaire. Denis Pingaud était vice-président d'OpinionWay lors de la signature des contrats avec l'INA, où il conseillait personnellement M. Gallet. En arrivant à Radio France, en mai dernier, Mathieu Gallet a de nouveau embauché son communicant, pour un contrat de 90 000 euros par an.  

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°62-Novembre 2017

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire