La nouvelle vie de LCI

Le 25/08/2016 à 20:27 par Thierry Wojciak

L’objectif est clair et revendiqué. LCI devra dès la fin de cette année atteindre les 0,4% de part d’audience et atteindre « fin 2018, début 2019 », les 1%.  C’est en tout cas la feuille de route assignée jeudi par Catherine Nayl, directrice de l’information du groupe TF1, à sa chaine d’information dont les nouveaux atours ont été présentés lors d’une conférence de presse. Pour cela, elle devient la marque ombrelle de l’info du groupe TF1 en TV et sur le web. Ainsi, les rédactions de MyTF1News et metronews, passent-elles sous la bannière LCI, a précisé le nouveau directeur général de la chaîne, Thierry Thuillier, ex-directeur de l'info de France Télévisions.

Nouveau départ, donc, pour la chaîne, qui lors de son démarrage en gratuit le 5 avril sur le canal 26 de la TNT n'avait pas encore bouclé tous ses projets. LCI conserve les grands axes du projet qui avait convaincu le CSA fin 2015 de la laisser passer en gratuit : une chaîne d'info avec des JT toutes les heures et un rappel de titres à la demi-heure, mais une place importante pour l'analyse, le décryptage et les magazines, avec trois piliers : l'économie, la politique et l'international. Le "breaking news", ou l'actualité en direct, qui prend le pas sur la grille, sera déclenchée en cas de grand événement.

Création de LCI Air

Par rapport à ses concurrentes BFMTV et iTélé, LCI veut offrir une information plus analytique et plus posée, un choix similaire à celui de la chaîne publique d'info qui sera lancée le 1er septembre prochain. Entre internet et télévisions, l'offre de LCI veut coller aux nouveaux usages de consommation d'information, avec une priorité aux mobiles, insiste M. Thuillier.  Outre la chaîne, qui sera diffusée en direct sur tous les écrans (TV, mobiles, PC, tablettes), ses contenus vidéos seront utilisés sur internet pour tous les écrans. Le public pourra aussi recevoir des alertes, les points forts de l'actualité, et sur internet des analyses des faits marquants. Le groupe met aussi en place une "social newsroom" pour assurer sa présence sur les réseaux sociaux. "Nous voulons exister sur le digital, car c'est là que demain le public sera le plus important. Et il faut qu'on tienne notre rang sur le canal 26. Mais face à des chaînes gratuites installées depuis longtemps, il nous faut un peu de temps pour réhabituer le public à regarder LCI", a indiqué le directeur général de LCI. La chaine en profite pour mettre en place LCI Air, une cellule d’innovation éditoriale pour travailler à la création de nouvelles formes d’écritures et de nouveaux formats digitaux.

Une nouvelle grille

Pour ce faire : une nouvelle grille, de nouveaux animateurs et un nouveau décor, le tout pour une vingtaine de millions d’euros pour cette nouvelle saison. Côté grille des programmes, du lundi au vendredi, place aux matinaux avec LCI Matin (6h-9h) avec François-Xavier Ménage et Hortense Villatte qui laisseront leur place à Bénédicte Le Chatelier pour LCI & Vous, la tranche 9h-12h. A 8h15, cependant, Audrey Crespo-Mara interrogera « L’invité de LCI Matin » tandis qu’entre 9h et 10h, Christophe Moulin présentera « La Médiasphère ». LCI Midi, entre 12h et 15h, sera présenté par le duo Philippe Ballard et Marie-Aline Meliyi alors que la tranche 15h-18h sera animée par Magali Lunel. A 18h, place à la recrue-phare de la chaîne, Yves Calvi, qui présentera « sans interruptions », souligne Thierry Thuillier, « 24 heures en question » jusqu’à 20h. Une tranche qui sera rediffusée à partir de 22h15, juste après « Le Grand soir » (20h-22h) coprésenté par Julien Arnaud et Rebecca Fitoussi. En week-end, le 7h-10h permettra là aussi de retrouver un duo (Sylvia Amicone et Sébastien Borgnat) tandis que de 10h à 18h, c’est Julien Dommel qui sera aux commandes. Le 18h-Minuit sera quant à lui placé sous la coupe de Damien Givelet et Julie Hammett. Deux nouveaux magazines rejoindront en outre l’offre de la chaîne : « Au cœur des régions » présenté par Jean-Pierre Pernaut et « Club 26 » présenté par Grégoire Margotton.

Année électorale oblige, enfin, le service politique de la chaine se renforce. Adrien Gindre, en provenance de BFMTV, prend la tête du service France tandis qu’Olivier Mazerolle rejoindra l’équipe de consultants (Arlette Chabot, Olivier Duhamel…) pendant les matinales du week-end. Un partenariat a en outre été conclu avec Le Parisien-Aujourd’hui en France. Une campagne de communication pour ce lancement d'ampleur est également prévue, signée Jesus & Gabriel.

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°71-Novembre 2018

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire