3 candidats à la direction du Monde... pour l'instant

Le 06/04/2015 à 14:21 par Thierry Wojciak

Trois candidats se sont déclarés pour le poste de directeur du journal Le Monde, a-t-on appris de source interne au journal. Mais d'autres prétendants ont pu aussi se faire connaître directement auprès des actionnaires. Outre Gilles Van Kote, directeur par intérim depuis le départ de Natalie Nougayrède en 2014, et dont la candidature était déjà connue, Christophe Ayad, chef du service international, et Jean Birnbaum, responsable du "Monde des Livres", le supplément littéraire du Monde, ont eux aussi annoncé leur candidature. Tous trois l'ont annoncée dans un courrier à la Société des rédacteurs, qui l'a retransmis à tout le personnel samedi, au lendemain de la date limite pour postuler. Christophe Ayad, 46 ans, longtemps grand reporter à Libération, lauréat 2004 du prix Albert Londres pour ses enquêtes sur l'Irak, Dubaï et le Rwanda, est entré au Monde en 2011 et est devenu seulement trois ans plus tard, en 2014, chef du service international. Dans son courrier à la rédaction, il insiste notamment sur la nécessité de développer la vidéo. Jean Birnbaum, 40 ans, collaborateur du journal à partir de 1999 qu'il intègre en 2006, dirige le cahier livres depuis 2011. Il a signé plusieurs ouvrages, notamment le dernier entretien avec le philosophe Jacques Derrida. Dans son courrier de présentation, il plaide pour une "transformation urgente", "notamment "la révolution numérique et multimédia". Jean Birnbaum a eu plusieurs heurts ces dernières années avec Pierre Bergé, l'un des coactionnaires du journal, qui a plusieurs fois publiquement critiqué la ligne éditoriale du Monde des Livres. Gille van Kote, 51 ans, souligne lui dans son courrier vouloir continuer sur la ligne qu'il a mise en place depuis dix mois et vouloir pour Le Monde "renforcer sa place de média de référence tout en plaçant le numérique au cœur de son organisation". Le trio de propriétaires - Pierre Bergé, Xavier Niel et Matthieu Pigasse - auditionnera les postulants à partir du 13 avril, avant d'annoncer un choix le 20 avril, puis après 15 jours la rédaction se prononcera. Le candidat doit recueillir 60% de suffrages favorables pour ensuite être désigné par le Conseil de surveillance.

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°61-Octobre 2017

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire