RSF : sécuriser les contenus d’enquêtes en cours de journalistes menacés

Le 31/10/2017 à 12:24 par Thierry Wojciak

Reporters sans frontières, en partenariat avec Freedom Voices Network et soutenu par l’agence J. Walter Thompson, lance « Forbidden Stories », un projet destiné à sécuriser les données des journalistes, en cas d’homicide ou d’arrestation. Dans les faits, il a pour mission de publier et poursuivre leur travail afin de « garder en vie leurs histoires et s’assurer qu’un maximum de personnes aient accès à une information indépendante », selon un communiqué de l’association. Ainsi, tout journalistes se sentant menacés pourra-t-il mettre à l’abri leur enquête en cours via des moyens de communication chiffrés. Leur histoire sera conservée en sécurité et ne sera jamais publiée sans leur accord. « S’il leur arrive quelque chose, suivant leurs instructions, « Forbidden Stories » sera en mesure de terminer leurs enquêtes, et de les publier largement, grâce à un réseau collaboratif de médias engagés dans la défense de la liberté de l’information », souligne-t-elle encore. Par ailleurs, chaque année, le projet réalisera une à deux enquêtes collaboratives au long-cours avec un réseau de médias partenaires internationaux (TV, journaux papier, radios, site web). Elles seront publiées au même moment à travers le monde. Enfin, « Forbidden Stories » publiera régulièrement sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter) des courtes vidéo-textes en plusieurs langues, afin de rendre l’information accessible au plus grand nombre de personnes, quels que soient leur langue et leur pays.

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°62-Novembre 2017

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire