RT France en appelle au Conseil d’État contre une mise en demeure du CSA

Le 10/07/2018 à 16:13 par Thierry Wojciak

La chaîne russe RT France, mise en demeure fin juin par le CSA en raison de "manquements à l'honnêteté, à la rigueur de l'information et à la diversité des points de vue" pour un sujet sur la Syrie, a annoncé mardi qu'elle allait déposer un recours au Conseil d'État pour faire annuler cette décision. Le régulateur des médias avait justifié cette mesure par le fait que, dans une séquence d'un journal télévisé diffusée le 13 avril "contestant la réalité des attaques à l'arme chimique dans la région syrienne de la Ghouta orientale", la "traduction orale des propos tenus par un témoin syrien ne correspondait en rien à ce qu'il exprimait à l'antenne". Dans ce sujet intitulé "Attaques simulées", le témoin évoquait en dialecte syrien la situation de famine sévissant dans la zone, alors que la traduction française évoquait une simulation d'attaque chimique. La traduction française de ses propos se rapportait en fait à une autre version plus longue de la vidéo, non diffusée, selon RT et la décision du CSA. La présidente de RT France Xenia Fedorova s'était défendue fin juin en plaidant "une erreur purement technique, qui a été corrigée", et avait assuré que sa chaîne "couvre tous les sujets, y compris le conflit en Syrie, de la manière la plus équilibrée, en donnant la parole à toutes les parties". Dans un communiqué publié mardi, RT France a annoncé intenter un recours juridique contre la décision du CSA, auprès du Conseil d'État, "compte tenu de sa bonne foi et de l'absence de tout manquement par ailleurs, relativement au fond et au traitement de l'information" dans le journal télévisé en question. "RT France reconnaît sans difficulté une erreur technique de montage" dans le sujet "et la discordance en résultant entre la piste son de la traduction française et la piste son originale. Les propos ayant par ailleurs bien été tenus, RT France conteste le manquement à la rigueur et à l'honnêteté dans le traitement sur le fond de l'information diffusée", plaide la chaîne publique russe. RT France "conteste par ailleurs catégoriquement avoir proposé un traitement univoque à la question des armes chimiques dans ce journal télévisé et considère, au contraire, avoir proposé une présentation pluraliste et multilatérale sur le sujet, avec la diffusion des positions de plusieurs pays et organisations internationales, ainsi que de différents points de vue de simples citoyens".

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°71-Novembre 2018

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire