Taxe télécoms : la FFT s'inquiète

Le 14/10/2016 à 17:17 par Thierry Wojciak

La Fédération française des télécoms (FFT) s'est inquiétée vendredi d'une nouvelle hausse prévue en 2017 de la "taxe télécoms" servant à financer l'audiovisuel public. La FFT qui rassemble Bouygues Telecom, Orange et SFR, et Free, a "pris connaissance, avec grande inquiétude, de l'approbation par la Commission des finances de l'Assemblée nationale d'une nouvelle hausse de la taxe sur les opérateurs de communications électroniques", selon un communiqué. La Commission des finances a approuvé la hausse de 1,3% du chiffre d'affaires des opérateurs à 1,4% dans le projet de budget 2017, ce qui devrait ponctionner de 350 à 360 millions d'euros des ventes des opérateurs, contre 320 millions en 2016, selon la FFT. "Il y a un vrai débat à avoir sur cette hausse de la taxation alors que dans le même temps on nous demande d'augmenter les investissements dans la fibre", a souligné à l'AFP Michel Combot, directeur général de la FFT. Cette taxe a été portée de 0,9% à 1,2% en 2015, puis à 1,3% en 2016, soit une collecte totale de 1,8 milliard d'euros depuis son instauration en 2009, rappellent les opérateurs. Ils rappellent aussi que le président de la République avait semblé donner des gages aux opérateurs en déclarant en juin 2016 que "d'un côté les opérateurs investissent pour le long terme et de l'autre l'État assure une sécurité, une stabilité législative, réglementaire et fiscale".

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°54-Decembre 2016 Janvier 2017

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire