TF1 se réconcilie avec Altice-SFR

Le 06/11/2017 à 20:26 par Thierry Wojciak

Ils ne sont plus fâchés. Les groupes TF1 et Altice-SFR ont conjointement annoncé lundi soir qu’ils mettaient fin à leurs procédures judiciaires respectives, notamment autour du service MyTF1, qui sera de retour sur l’offre de SFR dès ce 7 novembre. Les deux ex belligérants ont en effet mis en place un accord de distribution global, dont le montant n’a pas été dévoilé. Celui-ci intègre aussi bien l’offre TF1 Premium qu’un certain nombre de service complémentaires. Sont ainsi concernés le service replay MyTF1 enrichi (avant-premières de programmes des chaînes du groupe TF1, allongement de la durée de programmes en « replay », soit au-delà de J+7, accès en « replay » de l'intégralité de certaines saisons de programmes emblématiques, etc.), ainsi que de nouveaux services associés tels que le « start over » qui donne la possibilité de revenir au début du programme pour la diffusion linéaire, le « cast » qui permet la diffusion des programmes du groupeTF1 sur l'écran de TV via le mobile ou la Tablette, ou encore le « multi-écran » offrant la disponibilité des services sur les écrans mobiles.

Une nouvelle chaine reprenant les programmes du groupe TF1

Le nouveau contrat comprend en outre la diffusion des cinq chaînes en clair du groupe TF1 (TF1, TMC, HD1, NT1, LCI) mais aussi la diffusion en 4K pour les abonnés SFR de l'intégralité des matchs de la Coupe du Monde de football 2018 en Russie, diffusés sur les antennes du groupe TF1. Il propose également, pour le premier trimestre 2018, la création et la mise à disposition d'une nouvelle chaîne reprenant les programmes du groupe TF1, Altice-SFR bénéficiant pour cette chaîne d'une exclusivité de 6 mois, « non intégré à l'offre Premium initiale », précise l’accord. Enfin, l’accord valide la prise en charge par le groupe TF1 des coûts de transport des chaînes en clair alors que les deux signataires annoncent travailler à l'élaboration de solutions « permettant de développer des dispositifs publicitaires adaptés aux nouveaux usages ». Parallèlement, ils renouvellent leurs accords de distribution concernant les chaînes thématiques du groupe TF1 (Histoire, TV Breizh et Ushuaia TV). Pour Gilles Pélisson, président du groupe TF1, « cet accord représente une avancée majeure et ouvre une nouvelle ère dans les relations entre éditeurs et distributeurs » via un accord « équilibré » qui permet à TF1 et Altice-SFR de « s'inscrire dans la durée », insiste-t-il.

Depuis la fin 2016, le groupe TF1 avait entamé un bras fer avec les opérateurs télécom afin qu’ils partagent les revenus issus de la diffusion des chaînes par internet. "Il est légitime que les revenus (de TF1, ndlr) dépendent non seulement de la publicité à la télévision, mais désormais aussi de l'internet (...) il n'est pas normal que l'opérateur garde cet argent", avait ainsi déclaré Gilles Pélisson en avril dernier lors de l'assemblée générale des actionnaires du groupe. En creux, la menace à peine voilée, à termes, de suspendre purement et simplement la diffusion aux opérateurs de télécoms de ses chaînes gratuites.

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°62-Novembre 2017

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire