TPMP : Dentsu Aegis Network a demandé des engagements à C8

Le 15/06/2017 à 19:27 par Thierry Wojciak

Invité jeudi au petit déjeuner de l’Association des journalistes média (AJM), le président du groupe Dentsu Aegis Network France Thierry Jadot est notamment revenu sur « l’affaire Hanouna » et l’émission « Touche pas à mon poste » (TPMP) diffusée sur C8 (groupe Canal+) qui a vu les annonceurs déserter les écrans publicitaires de la chaine. Une chaine également mise à l’amende par le CSA qui l’a interdite de publicité pendant trois semaines. Une sanction inédite dans le paysage audiovisuel français. Pour le patron du groupe qui possède les réseaux d’agences médias Carat de Vizeum, « nous n’allons pas boycotter pour l'éternité TPMP, en revanche nous seront plus vigilants ». Indiquant même avoir « demandé à C8 des engagements » afin de faire cesser les dérapages dans l’émission. « Nos investissements médias reviendront ensuite », indique-t-il. M. Jadot a en outre souligné que « la France est le pays le plus réglementé au monde en matière de publicité » mais que les agences média « ont une responsabilité pour que l’offre media dans l’Hexagone reste la plus pluraliste possible ». Il s’est également montrer « contre » l’idée parfois véhiculée de créer une superstructure fusionnant France 3 et France Bleu. Il a enfin indiqué qu’entre 30 et 35% des investissements media de Dentsu Aegis Network France sont digitaux mais que « la moitié » se fait sur Facebook et Google.

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°71-Novembre 2018

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire