TV régionale : France Télévisions lance NoA en Nouvelle-Aquitaine

Le 11/09/2018 à 00:06 par Thierry Wojciak

Comme annoncé par Olivier Montels, directeur délégué de France 3 chargé du réseau régional, lors de la conférence de rentrée de France Télévisions le 23 août dernier, NoA, la nouvelle chaîne régionale de France Télévisions en Nouvelle-Aquitaine émettra pour la première fois mardi à 19H10, une première depuis la fusion des régions. NoA sera diffusée sur les box et le site internet de France 3 Nouvelle-Aquitaine, 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, et sur les bouquets de télévision distribués par les fournisseurs d'accès à internet, ADSL, fibre et câble. "C'est une chaîne de télévision du territoire Nouvelle-Aquitaine, soit 6 millions de personnes aux modes de vie et aux cultures différentes et son objectif est de les faire partager à l'ensemble de ses habitants", a expliqué à l'AFP, Laurence Mayerfeld, directrice régionale de France 3 Nouvelle-Aquitaine. Cette chaîne, créée en partenariat avec la région, couvrira les douze départements des anciennes régions Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes, fusionnées depuis le 1er janvier 2016. La région investira chaque année 1,086 million d'euros, tandis que France 3 apportera ses productions, ses moyens techniques et son stock de programmes qu'elle valorise à 45 millions d'euros par an. Au menu : la rediffusion de programmes de la grille de France 3, comme les trois éditions des journaux (Aquitaine, Poitou-Charentes et Limousin) mais également des documentaires et des magazines. Des rediffusions de fictions, toutes tournées dans la région, sont également prévues, l'occasion de voir ou de revoir des séries comme "Ainsi soient-ils", qui a été diffusée sur Arte, ou le plus vintage "Jacquou le Croquant". Des émissions propres à Noa, comme la retransmission en direct d'événements sportifs ou culturels ainsi que des programmes courts sur des acteurs sportifs ou économiques de la région seront proposés. "Noa se veut également une chaîne expérimentale, nous allons casser la barrière des métiers sur la base du volontariat et proposer une production numérique innovante", a souligné Delphine Vialanet, déléguée au numérique pour France 3 Nouvelle-Aquitaine. Des reportages seront ainsi filmés de manière plus légère, avec des téléphones portables par exemple.

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°71-Novembre 2018

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire