CSA : nomination validée pour Jean-François Mary, audition reportée pour Carole Bienaimé-Besse

Le 18/01/2017 à 15:49 par Thierry Wojciak

La nomination du conseiller d'État Jean-François Mary au CSA a été validée par les parlementaires mercredi, tandis que l'audition de la productrice Carole Bienaimé-Besse a été reportée, sans lien, selon le Sénat, avec des informations de presse selon lesquelles elle a été condamnée pour impayés.  La commission des Affaires culturelles de l'Assemblée nationale a donné son feu vert à la nomination de M. Mary, candidat proposé par le président de l'Assemblée, Claude Bartolone, par 33 voix favorables, deux contre et une abstention, a précisé la commission. L'audition de la candidate choisie par le président du Sénat, Mme Bienaimé-Besse, qui devait avoir lieu mercredi matin, a pour sa part été reportée mardi soir. Le Canard enchaîné affirme ce mercredi que la productrice a été condamnée à deux reprises par la justice pour des impayés en défaveur d'auteurs et réalisateurs : en 2013, par le Tribunal de grande instance de Paris et en 2014 par le Tribunal de commerce de Paris. La première fois, elle s'est vue condamnée à régler 12.213 euros de rappels de salaires et de droits d'auteur à un réalisateur, et la deuxième fois, on lui a ordonné de régler 18.574 euros à la société de production Avidia, selon Le Canard. L'hebdomadaire précise qu'Avidia n'a jamais été payée car la société de production de Carole Bienaimé-Besse, April Snow, a été mise en liquidation judiciaire un mois et demi après le jugement (en février 2015). Contactée par l'AFP, Mme Bienaimé-Besse assure que "personne n'a été lésé" et se dit victime d'une "cabale, pilotée par un petit groupe de producteurs qui ne souhaitent pas voir un producteur indépendant comme moi accéder au CSA". "C'est de la diffamation pure, des accusations fallacieuses", a-t-elle affirmé. Le report de son audition n'est pas liée à ces informations, affirme-t-on au Sénat. La productrice est pressentie pour remplacer Nicolas About, l'un des trois membres du CSA désigné par le président du Sénat, dont le mandat arrive à échéance fin janvier. Deux autres conseillers sont partants, Francine Mariani-Ducray et Patrice Gélinet, et seront remplacés par un seul candidat, Jean-François Mary, comme prévu par la réforme de 2013 qui fait passer le collège à 7 membres (contre 9 auparavant).

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°61-Octobre 2017

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire