Burberry joue la rupture

Le 05/02/2016 à 13:17 par Carole Soussan

En cette veille de Paris Luxury Summit, CB News se penche sur Burberry. La griffe joue la rupture dans les usages gravés dans le marbre des défilés. Le groupe de luxe britannique parle de "nouveaux formats et calendrier conçus avec une audience mondiale à l'esprit".

Un intervenant du monde du luxe qui change les règles, ça fait réagir dans la profession. Parallèlement à d'immédiates campagnes de pub, le groupe de luxe britannique Burberry va mettre ses nouvelles collections en vente en magasin immédiatement après les défilés. Lesquels auront lieu seulement deux fois par an et non pas quatre, en rupture avec les pratiques du secteur. Les collections homme et femme, avec des vêtements pour toutes les saisons seront disponibles à l'achat en magasin et sur internet immédiatement après le défilé alors qu'il faut traditionnellement attendre plusieurs mois. "Les nouveaux format et calendrier ont été conçus avec une audience mondiale à l'esprit", explique Burberry, dont raffole la clientèle asiatique. "Ces changements nous permettent de rapprocher l'expérience que nous créons avec nos défilés du moment où les gens peuvent explorer les collections physiquement par eux-mêmes", a expliqué Christopher Bailey, directeur général et artistique de la marque. 

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°62-Novembre 2017

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire