Damien Viel : ''Twitter est la nouvelle Agora''

Le 05/11/2018 à 16:54 par Frédéric Roy

Alors que le réseau social affiche un redressement de ses résultats financiers, il se positionne désormais comme "la couche conversationnelle d’Internet''. Damien Viel, directeur général Twitter France, explique et détaille pour La Matinale de CB News la stratégie du groupe.

À l’âge de 12 ans, Twitter a peut-être enfin trouvé sa véritable raison d’être. Ce drôle de réseau né dans la contrainte des 140 signes qu’imposait alors la technique des SMS, s’est imposé très vite comme un canal d’information instantané puis un vecteur d’influence, mais a pris plus de temps pour se définir dans le paysage marketing. Une difficulté qui a d’ailleurs été longtemps reprochée à Twitter par les investisseurs qui l’ont souvent sanctionné. De ce point de vue, 2018 marque aussi un retour à meilleure fortune puisque l’oiseau bleu a plutôt bien commencé l’année avec un chiffre d’affaires en hausse de 29 % au troisième trimestre (versus la même période en 2017) et un bénéfice de 106 millions de dollars. "Cela fait maintenant 3 trimestres consécutifs que nous sommes profitables et 7 trimestres que le nombre d’utilisateurs actifs quotidiens augmente", souligne Damien Viel, directeur général de Twitter France". Une situation que le réseau a célébré en organisant cet été une rencontre de toutes les équipes mondiales. L’occasion de clarifier le positionnement de la marque : "Twitter a une vocation qui est d’être la couche conversationnelle d’Internet, sur l’ensemble des sujets qui concernent, touchent ou passionnent nos utilisateurs : les news, la culture, les discussions citoyennes… Twitter est la nouvelle Agora", détaille Damien Viel, résumant les mots de Jack Dorsey, le fondateur.

Aidé par de puissants utilisateurs, notamment dans le monde politique, le réseau est en effet devenu un canal à part entière, outil de communication immédiat et direct. C’est particulièrement le cas en France où "en 2 ans, 1 patron du CAC 40 sur 2 a ouvert un compte sur Twitter et y communique quasiment quotidiennement, s’y engage avec force et transparence", indique Damien Viel. Et de citer Emmanuel Faber, le patron de Danone ou Arnaud Deschamps de Nespresso sans oublier Alexandre Bompard qui se sert du réseau pour expliquer les nouveaux défis de Carrefour. Et logiquement, si le patron s’engage, les services marketing suivent… D’autant que le positionnement clarifié de Twitter attire plus facilement les marques. "Notre message auprès des annonceurs aujourd’hui est fort et différent des autres acteurs digitaux : par la qualité et l’influence de ses utilisateurs, Twitter est la plateforme majeure avec laquelle les marques engagent, conversent, écoutent, à un moment où ces utilisateurs sont particulièrement attentifs, puisqu’ils consomment Twitter en recherche d’information («Discovery Mindset »). C’est tout l’objet de la nouvelle campagne mondiale de Twitter "#StartWithThem" qui signifie : C’est sur Twitter que les marques doivent initier leurs grandes opérations de communication, leurs grands lancements, leurs engagements, puisque les audiences les plus influentes s’y retrouvent quotidiennement pour y consommer et commenter l’information", détaille le patron de la filiale française. Un discours qui semble passer de mieux en mieux chez les annonceurs qui cherchent à faire croître leur influence, y compris dans le luxe. Et Damien Viel de conclure par les performances de la dernière Fashion Week parisienne : "Le Live Hermes a attiré 5,7 millions de spectateurs uniques en 24 heures, alors que Louis Vuitton en a totalisé plus de 6,7 millions en live et en replay". De quoi donner le sourire à l’oiseau bleu.

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°71-Novembre 2018

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire