Google : La publicité vidéo sera toujours plus immersive et interactive

Le 14/03/2016 à 09:57 par Frédéric Roy

Trois questions Debbie Weinstein, directrice de Brand Solutions & Innovations EMEA chez Google.

La qualité est-elle la solution contre la réticence des internautes face à la publicité ?

La première question à se poser est "qu’est-ce que la qualité pour les internautes ? ". Ce sont les contenus, l’entertainment, l’information, la vitesse, mais c’est aussi la nouveauté et l’originalité des contenus. Et cela se mesure non seulement au nombre d’internautes qui visitent ou qui regardent les contenus mais surtout à leurs réactions, à leur engagement et à leur capacité à partager. Pour les annonceurs, la qualité se mesure à la capacité à générer du business. On se perd parfois parmi les indicateurs, mais je crois que ce qui compte vraiment, c’est de savoir si la publicité a fait réagir l’internaute dans le sens souhaité. Cela suppose de la créativité mais aussi de la visibilité. Si vous faites la meilleure publicité du monde mais que personne ne la voit, ça ne sert à rien. Elle doit pouvoir également être choisie par le consommateur.

Concrètement, quelles sont les actions de Google et YouTube pour effectivement améliorer la qualité de la publicité ?

Si vous regardez YouTube quand nous l’avons repris et aujourd’hui, vous verrez que nous agissons tous les jours pour améliorer la qualité du service. Pour les utilisateurs, nous avons par exemple lancé l’an dernier un service de notifications des nouveautés sur les chaînes auxquelles vous êtes abonnés. Pour les annonceurs nous avons créé Google Preferred, (lancé en France en 2014, N.D.L.R.) qui leur permet de préempter les chaînes YouTube les plus plébiscitées par leurs audiences cibles. Nous créons également constamment des nouveaux formats pour être encore plus impactant.

Comment voyez-vous la publicité sur Google et YouTube dans trois ans ?

Elle sera forcément organisée autour de la vidéo parce que cela restera le meilleur moyen de raconter des histoires et de capter l’audience. Ce qui va changer, ce sont les outils pour exprimer la créativité. Je pense que ce que nous voyons apparaître aujourd’hui, comme la vidéo à 360° et la réalité virtuelle vont prendre encore plus d’importance. Nous n’en sommes encore qu’au début, tout ce qui permettra l’immersion va croître. L’interactivité et l’expérientiel vont également prendre de l’importance, à l’image de "Shopping ads" sur YouTube qui permet d’acheter directement dans les publicités. Tout ce qui permet de connecter la créativité et la cible, grâce notamment à la data, que ce soit celle de Google, des agences ou des annonceurs va prendre de l’importance. Nous en sommes qu’au tout début d’une nouvelle ère.

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°53-Novembre 2016

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire