SXSW : #4 L’entertainment devient social

Le 17/03/2016 à 11:02 par Capucine Pierard et Sébastien Emeriau

À SXSW, le futur de l’Entertainment n’est pas forcément techno, même si les conférences sur la VR se comptent par dizaine. On sent que plus l’échéance approche — l’arrivée des vrais devices chez les vrais gens — plus le reality check angoisse l’industrie. Quel va être l’accueil ? Comment vont se passer les premières expériences, si cruciales pour l’acceptation et le déploiement des Occulus et autre Gear ? Il est amusant d’entendre les spécialistes annoncer que la dimension sociale sera essentielle, étrange pour un truc qu’on fait tout seul dans son coin, coupé du monde. Oui mais le partage de l’expérience, le bouche-à-oreille, et même à moyen terme, la consommation commune — à l’instar de ce que nous faisons tous devant nos écrans avec nos amis et familles — seront indispensables au succès. On comprend mieux pourquoi Mark Z. y a mis beaucoup de sous.

À l’autre bout du spectre, les petits producteurs chantent le même air sur la distribution des films indépendants. Que ce soit à LA, NY ou Dallas, le succès d’un petit film indé se joue dorénavant sur sa capacité à mobiliser les communautés concernées via les réseaux sociaux, à les toucher la bonne semaine (ou la bonne soirée) où il est diffusé et enfin, à proposer une « expérience » à vivre dans le cinéma, une rencontre ou un happening.

Dans les programmes télés, comme pour les séries, les chaînes raisonnent désormais toutes selon les mêmes logiques sociales : Qui vais-je engager avec ce programme ? Comment les cibler sur les réseaux ? Une réflexion qui pousse de plus en plus à choisir le casting en conséquence. Les acteurs et animateurs témoignent : ils sentent monter la pression d’avoir un écosystème social perso performant s’ils veulent être retenus. On leur demande de contribuer à la promotion des programmes sur leur propre réseau, une façon efficace de garantir des audiences ultra-ciblées dès le lancement. Mieux (ou pire), pour savoir comment les personnages doivent évoluer, progresser ou disparaître, les réalisateurs s’appuient sur les réactions sur les différents réseaux sociaux, inventant ce qui ne s’appelle pas encore le RTS : Real Time Scripting ou Real Time Scenario.

Et pourtant, pas de nouveau réseau social annoncé cette année à SXSW : ni Meerkat ni Periscope. Tout fonctionne comme si finalement, Facebook et ses associés étaient devenus les patrons de la boutique de l’Entertainment, tel Vito Corleone au fond de la réserve. (Une autre forme de réseau social aussi performant).

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°62-Novembre 2017

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire