Les tribunes sont publiées sous la responsabilité de leurs auteurs

Ouvrons le champ du Native Advertising !

Le 26/01/2016 à 16:20 par Veronique Pican

Pour la directrice générale et commerciale de Yahoo! en France, le search et le display sont en train de converger au profit du native

Le native advertising est une tendance de fond de la publicité digitale. Il est de plus en plus privilégié par les annonceurs pour communiquer leurs messages marketing plus efficacement car il ressemble, par sa forme et sa fonction, à un contenu éditorial ou à une expérience produit. Il est l’une des formes de publicité les moins dérangeantes et les plus engageantes pour les consommateurs.

Demain, l’expérience digitale sera encore plus personnalisée et visuelle offrant de belles perspectives pour le native advertising. Celui-ci prend aujourd’hui plusieurs formes : de la publicité résultant d’une recherche sur internet (le premier format de native advertising), à celle présente dans le flux de contenu, jusqu’à celle intégrée aux vidéos ou aux jeux en ligne. Et ceci n’est qu’un début ! Pour développer et cultiver cette opportunité naissante, notre industrie doit veiller à ne pas l’étouffer en définissant trop étroitement le champ du native advertising.

Brand content et native advertising sont souvent si étroitement liés qu’ils sont parfois considérés comme synonymes. L’utilisation récurrente du native advertising par les marketeurs pour distribuer leur contenu de marque explique ce phénomène. Pourtant, il est non seulement une manière de promouvoir du contenu mais aussi de communiquer avec ses cibles, sous forme de messages marketing “in-stream”. Ces publicités intégrées dans le flux de contenu de nos sites et réseaux sociaux préférés proposent un savoureux mélange de messages, allant d’offres promotionnelles ciblées au téléchargement d’applications, en passant par la vidéo et le content marketing. Avec ces nouveaux formats, il va falloir accepter de ne plus opposer marque et performance, faire la distinction entre l’intégration au sein des contenus médias à forte valeur ajoutée, des contenus sociaux ou des contenus serviciels. Enfin, il va falloir réapprendre ce qu’est la créativité, sans l’opposer à l’efficacité.

Le flux doit offrir au consommateur les meilleures informations disponibles. De même, les messages publicitaires doivent être personnalisés et pertinents pour leur destinataire. En revanche, la transparence reste essentielle pour maintenir la confiance avec l’utilisateur. La publicité doit donc être clairement identifiée et permettre au consommateur de distinguer un contenu éditorial d’une publicité. Chez Yahoo, nous pensons que search et display sont en train de converger au profit du native. Nous allons entrer dans une ère de publicité responsable où le native devra être avant tout intégré, ciblé mais aussi signalé à l’internaute. Le native advertising - et son développement sous les formes les plus diverses - a un bel avenir devant lui. Il nous revient de favoriser l’intérêt croissant des consommateurs et des annonceurs pour ce type de format publicitaire par toujours plus d’innovation. Car le native advertising est à la fois une source de créativité et un outil efficace de communication pour les professionnels qui offre de formidables expériences digitales à son audience.

 

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°62-Novembre 2017

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire