Les tribunes sont publiées sous la responsabilité de leurs auteurs

SXSW : #6 – Emotions pour tous

Le 22/03/2016 à 18:07 par Capucine Pierard et Sébastien Emeriau

Capucine Pierard, Managing Partner, Chief Data Officer, et Sébastien Emeriau, directeur du planning stratégique et de l'innovation chez Havas Media, nous envoient des cartes postales écrites et visuelles du festival South by Southwest, plus connu sous l'acronyme SXSW qui s'est tenu à Austin (Texas) du 11 au 20 mars.

Ouvrez la boîte de votre nouveau smartphone, il est encore froid, portez-le quelques minutes, il se réchauffe dans votre poche, à votre contact. SXSW le confirme, le monde digital est de plus en plus une affaire d’émotion.

BuzzFeed l’a compris qui bâtit son succès sur des contenus viralisés grâce à l’émotion qu’ils suscitent, selon ses convictions que "Empathy & human connection are the new superpowers for building a large audience ». À voir les chiffes, le business model de l’émotion a quelques années devant lui.

Même constat chez les robots, stars de cette édition 2016, car comme l’explique très bien le professeur Hiroshi Ishiguro, ceux-ci seront d’autant mieux acceptés qu’ils sauront jouer avec l’émotion. Exprimer une émotion ou en recevoir une, les hommes sont conditionnés par des millions d’années de pratiques interpersonnelles. Si vous souhaitez transmettre une émotion, mieux vaut le faire avec un androïde très ressemblant (et le professeur ne recule devant rien puisqu’il a réalisé son quasi-clone), capable de tenir une conversation très blagueuse grâce à une intelligence artificielle couplée à une reconnaissance vocale, En revanche, si vous souhaitez susciter ou recevoir des émotions, notamment avec des petits enfants ou des personnages très âgés, mieux vaut ces petits doudous robots humanoïdes neutres, équipés d’un mobile à la voix familière, car ceux-ci libèrent l’imagination et permettent à chacun de « serrer » exactement qui il veut dans ses bras.

Sans attendre les robots, dans le simple (sic) développement de soi, Brené Brown (Chercheuse/StandUpArtist) conseille de se servir de ses émotions pour avancer. Elle enflamme le Ballroom D (l’une des plus grandes salles de SXSW) en expliquant comment, au moment où nous sommes en situation de vulnérabilité (ce que nous sommes tous, car nous passons nos journées à proposer nos idées à des gens qui ne sont pas toujours d’accord) il faut reconnaître ses émotions, décoder pourquoi elles nous submergent d’histoires effrayantes, pour mieux les canaliser et les retourner dans nos têtes. Stand-up Ovation. Vulnerability is the biggest quality !

Plus simple, et carrément quick win, Alex Chung, CEO de Giphy, suggère de faire des présentations comme lui, uniquement à base de gif. Richesse instantanée, 2nd degré assumé, émotion garantie, attention et mémorisation au top. Et quand il sous-entend que des marques commencent à s’adresser à lui pour leur pub, un petit frisson parcourt les quelques publicitaires de l’audience. Vous avez dit émotion ?

Retour à la newsletter du jour
Laisser un commentaire
Par Anonyme Connectez-vous Créer un compte
Dans le mag

N°62-Novembre 2017

Le mag CB News chez vous et des contenus exclusifs en ligne !

Abonnez-vous !

CB News est également disponible en application :

App Store Google Play Amazon Kindle Fire