Décès du journaliste et éditorialiste Jean Daniel

daniel

Jean Daniel, fondateur du Nouvel Observateur devenu l'Obs et grande figure de la gauche et du journalisme, est décédé à l'âge de 99 ans. "Il est décédé mercredi soir à l'âge de 99 ans après une longue vie de passion, d'engagement et de création", a indiqué L'Obs. Grande conscience de gauche, Jean Daniel avait fondé en 1964 avec Claude Perdriel Le Nouvel Observateur, dont il a été le directeur de la publication jusqu'en 2008. "Le plus prestigieux journaliste français s'est éteint. Il fut à la fois un témoin, un acteur et une conscience de ce monde", écrit encore l'hebdomadaire. Né le 21 juillet 1920 à Blida, en Algérie, Jean Daniel, né Bensaïd, combat dans les rangs de la division Leclerc. Après-guerre, il étudie la philosophie à la Sorbonne puis entre en 1946 au cabinet de Félix Gouin, président du Gouvernement provisoire. Se situant déjà dans le courant de la gauche non communiste, il fonde, en 1947, Caliban, une revue culturelle. Au milieu des années 50, Jean-Jacques Servan-Schreiber l'engage à L'Express où il couvre la guerre d'Algérie. Il y reste huit ans, en devient le rédacteur en chef. Menacé de mort, inculpé pour atteinte à la sûreté de l'état, il défend l'indépendance algérienne. Après un bref passage au Monde, il reprend en 1964 avec l'industriel Claude Perdriel "France Observateur" qui devient "Le Nouvel Observateur". Participant à tous les grands débats de l'époque, le magazine défend l'anticolonialisme, publie en Une le manifeste des "343 salopes" pour l'avortement, soutient Mendès-France, Rocard puis Mitterrand, polémique avec le Parti communiste.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par