4 offres de reprise pour BVA en redressement judiciaire

La société de sondages française BVA a été placée en redressement judiciaire le 5 juin, et le tribunal de commerce de Toulouse tranchera mardi entre quatre offres de reprise, a appris l'AFP ce vendredi auprès de BVA. Le management actuel et les salariés du Groupe BVA ont adressé une offre de reprise, baptisée XPage, qui maintient la totalité des emplois au sein du groupe. Le fonds de dette anglais Alcentra (filiale du fonds d'investissement américain BNY Mellon), un créancier de BVA, a également formulé une offre. De même que la société française Dentressangle, propriétaire de l'Ifop, et un entrepreneur toulousain. Fondé il y a 50 ans, le Groupe BVA compte un millier de salariés, dont 500 dans son siège de Balma près de Toulouse. Son principal actionnaire est le fonds d'investissement Naxicap, filiale de de Natixis.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par