Chiffre d'affaires et bénéfice en baisse pour Ipsos

Le groupe Ipsos a vu son bénéfice net reculer de 16,3 % l’an dernier, tandis que son chiffre d’affaires était rogné par des effets de change négatifs, en dépit des acquisitions réalisées. En 2018 les profits réalisés par le groupe ont reculé à 107,5 millions d’euros contre 128,5 millions l’année précédente, précise un communiqué. Le chiffre d’affaires a baissé de son côté de 1,7 % pour s’établir à 1,74 milliard d’euros. Il a diminué de 5,1 % dans les "Amériques" (37 % de l’activité) et de 0,8 % en Afrique, Moyen-Orient et Afrique (44 % du total), tandis qu’il progressait en revanche de 3,2 % en Asie Pacifique (19 %). Enfin dans les "pays émergents" le revenu a baissé de 3,3 %, "en raison d’évolutions négatives de la valeur des monnaies par rapport à l’euro". La marge opérationnelle a diminué à 9,9 % du chiffre d’affaires. Cela représente une baisse de 38 points de base comparée à 2017, causée principalement par des effets négatifs des changes, mais aussi par des investissements dans des équipes chargées de l’innovation produit, selon Ipsos. En guise de perspectives pour l’année en cours, le groupe table sur une croissance de son chiffre d’affaires "supérieure à 10 %" mais "à taux de change constant", avec un taux de croissance organique compris entre 2 % et 4 %, "sous réserve que l’environnement macro-politique ne se détériore pas davantage". Quant à la marge opérationnelle, elle sera "plus élevée qu’en 2018", mais cette progression sera freinée par "la nécessité de financer en même temps un programme d’innovation" et une "profonde réorganisation" des "structures opérationnelles" du groupe. Ipsos a finalisé l’acquisition de quatre divisions de GfK le 10 octobre dernier, pour "une valeur d’entreprise de 105 millions d’euros", ce qui permet au groupe d’intégrer près d’un millier d’experts dans 26 pays, précise-t-il. La contribution de GfK au chiffre d’affaires d’Ipsos n’a été que de 30 millions d’euros l’an dernier, contre environ 180 millions d’euros attendus en 2019 et 200 millions d’euros en 2020. De son côté le rachat de la société asiatique Market Pulse International apportera 2 millions d’euros au chiffre d’affaires d’Ipsos en année pleine, et celui de Synthesio, 20 millions de dollars. Du fait des acquisitions, les effectifs du groupe sont passés de 16 600 personnes à plus de 18 000 à fin décembre 2018. (avec AFP)

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par