L’Agence de la biomédecine veut communiquer sur la greffe d’organes

L’Agence de la biomédecine vient de publier au JO européen un appel à candidatures pour la définition de la stratégie, du plan d'actions et de mise en œuvre de la communication sur le don, le prélèvement et la greffe d'organes et de tissus. Dans les faits, le marché comprend notamment la campagne de la Journée nationale du don d'organes chaque 22 juin, la communication sur la greffe rénale à partir du donneur vivant, la communication sur le don et la greffe de tissus, et toutes autres actions de communication d'opportunité en fonction de l'actualité. L'objectif de l’Agence, selon l’avis, « est d'informer sur la loi en vigueur, qui fait de chacun(e) un donneur présumé d'organes et de tissus, grâce à des campagnes de promotion du don d'organes et de tissus ». Par ailleurs, l'Agence veille à informer « régulièrement les professionnels de santé sur cette activité, en valorisant la chaîne du don et du prélèvement à la greffe ». D’une durée d’un an reconductible trois fois un an, le marché d’un montant global maximum de 11,6 millions € (sur 4 ans) a pour date limite de réception des offres le 10 janvier prochain.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par