Alain Sivan, (TBWA\Adelphi et DBB Health): "La difficulté est en effet de communiquer utilement au service de la communauté"

 Alain Sivan

Nous confinons, vous confinez, ils confinent... Et CB News poursuit ses rencontres avec les acteurs du monde de la communication. Rendez-vous ce matin avec  Alain Sivan, président de TBWA\Adelphi et DBB Health.

1) Comment allez-vous à l'agence?

Je dirais, bien. Il y a quelques mois ma réponse aurait été prioritairement économique et  je vous aurais parlé de la dynamique commerciale et/ou créative de l'agence, aujourd'hui ma réponse est strictement sanitaire. Nous avons eu quelques collaborateurs touchés par le virus, mais aucun cas grave et tout est rentré dans l'ordre. La protection et la santé de nos collaborateurs sont clairement nos priorités. Sur un plan économique (quand même), nous avons la chance d'être pour l'instant relativement peu impactés par cette crise. Et c'est également le cas aux Etats-Unis ou notre "verticale" Santé, OmnicomHealthGroup, absorbe certains personnels en chômage partiel dans d'autres structures. En effet notre secteur d'activité, celui des entreprises de santé est mobilisé en permanence et l'innovation est continue. Nous travaillons depuis des mois sur des produits/médicaments en lancement ou prélancement qui seront sur le marché dans les deux ans qui viennent, indépendamment de la crise du Covid. Même si ce dernier fait à lui seul l'actualité, les autres pathologies continuent  à sévir silencieusement et les patients comme les professionnels de santé sont en attente de nouveaux traitements que ce soit en cardiologie, en oncologie, en neurologie... Il est d'ailleurs à noter, et les media commencent à s'en faire l'écho, que la crise du Covid a vidé les consultations en ville comme à l'hôpital sur les autres sujets de santé et que tous les professionnels craignent une recrudescence des autres maladies (accidents cardio-vasculaires notamment), en post confinement. Il faudra aussi être présent à ce moment là.

2) Qu’avez-vous mis en place avec vos clients pour continuer vos missions ? 

Nous avons anticipé les annonces gouvernementales en mettant l'agence en télétravail dès la semaine précédente. Même si nous le pratiquions déjà à dose homéopathique, le télétravail s'est imposé à nous et est devenu avec une rapidité que je n'imaginais pas, une pratique naturelle. Il a fallu déménager les matériels non portables des créas, pour certains même faire installer la fibre à leur domicile (!) et très vite on a retrouvé un mode de fonctionnement  que l'on peut qualifier de quasi normal. Les relations avec nos clients ne se sont pas distendues, on fait des visios pour chaque sujet, au fil de l'eau presque, là ou, dans "le monde d'avant", nous aurions "gardé" des sujets pour la réunion présentielle suivante.

De la même façon, et probablement de peur de laisser passer un sujet, chacun est très mobilisé et nous organisons de nombreux points avec chaque équipe, ainsi que des réunions plénières inter-équipes. Il s'est développé me semble-t-il une plus grande solidarité encore entre les équipes et au sein des équipes en cette période et je pense que c'est au bénéfice d'un service client encore plus efficace. Nous nous voyons (merci WebEx, Teams et autres  Zooms) systématiquement en plénière tous les lundis. Ce même état d'esprit solidaire s'est également développé au niveau de tout le groupe TBWA avec des Comités Exécutifs du Groupe désormais hebdomadaires afin d'avancer en temps réel sur les différents sujets et de partager nos expériences respectives  quasiment "en live".

 3) Déboussolées, les marques recommencent à prendre la parole : qu’avez-vous noté de particulièrement créatif ? 

La difficulté est en effet de communiquer utilement au service de la communauté, qu'elle soit une communauté interne (salariés), de clients, de patients, ou de la société en général et d'apporter un point de vue, un engagement, un produit utile et non de surfer sur un thème soit disant porteur dans une démarche strictement opportuniste et auto centrée. A ce titre la campagne Dove qui rend hommage aux soignants grâce à un insight issu de leur quotidien et qui rebondit de façon soft sur les produits de la marque est remarquable et s'inscrit parfaitement dans leur saga de communication. Dans l'univers de la Santé, le Leem (Les Entreprises du Médicament, syndicat de l'industrie pharmaceutique)  fait un beau travail de communication en ces temps de crise, pour préciser et expliquer les efforts des entreprises de santé, en recherche et développement bien-sur (traitements et/ou vaccins contre le Covid), mais aussi en approvisionnement de médicaments (pour éviter les pénuries), avec des prises de position sur la fabrication en France et la relocalisation de certaines productions. A noter que ces communications sont centrées sur des actes, des investissements et des engagements dont il faudra rendre compte le jour venu, en toute transparence. Et c'est bien là tout l'enjeu et le sens de la communication dans ce nouvel environnement.

4) Comment pouvez-vous être utile, votre agence et votre activité en particulier, à la société ? 

Spécifiquement en période de Covid, nous avons beaucoup d'interrogations de la part des professionnels de santé et des patients sur les risques associés au Covid et les interactions potentielles avec d'autres pathologies et d'autres traitements, complications, exacerbations, effets secondaires... Nous avons donc organisé des interviews croisées entre des spécialistes du Covid et ceux d'autres pathologies, neurologues, oncologues... pour éclairer sur ces sujets. Les experts ont été particulièrement réactifs pour nous apporter leur contribution, en fonction de l'état des connaissances bien entendu. Plus généralement, en aidant les entreprises de santé à préparer leurs futurs lancements de médicaments dans toutes les aires thérapeutiques et en continuant à informer les médecins et les patients sur le bon usage de leurs traitements. Pendant le Covid, les autres maladies continuent... malheureusement. Enfin, je voudrais tirer mon chapeau à tous ces professionnels de santé (médecins, pharmaciens...) qui, au titre de la réserve sanitaire, travaillent dans l'industrie pharmaceutique ou en agence de communication santé la semaine et qui passent leur week-end auprès des patients à l'hôpital, ou qui sont mobilisés pour faire de la recherche à distance. 

C'est le cas de certains de nos clients et de nos salariés. Respect !

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par