Après la démission de Laurent Habib, l’AACC promet de renforcer ses actions contre le harcèlement dans les agences

Laurent Habib

Laurent Habib, président de l’Association des Agences-Conseils en Communication (AACC) depuis 2017, a présenté mardi 13 octobre sa démission au conseil d’administration de l’AACC au terme d’une longue réunion. Les témoignages visant Laurent Habib étaient notamment relayés par le compte Instagram "Balance ton agency". "La démission de Laurent Habib, c'est une victoire pour les présumées victimes. Elles ont eu le courage de parler et leur courage a été récompensé", a réagi "Balance ton agency" sur ses réseaux sociaux. "Il y en assez que malgré nos cris, nos visages crispés, nos dents serrées vous nous ignoriez. Si rien n'est mis en place dans les agences pour récolter nos témoignages, qui est là pour nous écouter ?"  est-il ajouté. Dans un communiqué publié hier, l’AACC déclare que son « conseil d’administration regrette cette décision et souligne unanimement combien la présidence de Laurent Habib aura permis de faire avancer un nombre considérable de chantiers et de combats fondamentaux pour le secteur de la communication et la vie de ses agences, en particulier dans la perspective des futurs États généraux de la communication et des débats en cours sur l’avenir de notre industrie ». L’association ajoute qu’elle « reste plus que jamais soucieuse de défendre la place des femmes et des hommes au sein de notre industrie, en menant avec détermination le combat contre toutes les formes de harcèlement ou d’inégalité ».  L'AACC indique en outre qu'elle va "renforcer les outils et procédures à disposition des agences et des collaborateurs". L'association va notamment rassembler des propositions pour "aider à ce que la parole des victimes puisse se libérer et soit suivie d'actions concrètes". Président et fondateur de l'agence Babel, Laurent Habib avait été reconduit en juin 2019 pour un second mandat à la tête de l'AACC.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par